RMC Sport

JO 2021: la désillusion Larroque, une chance en tir rapide… Les infos de la nuit olympique

Grande chance de médaille française, Koumba Larroque a été éliminée dès les huitièmes de finale du concours de lutte, ce lundi aux Jeux olympiques de Tokyo 2021. Les handballeuses ont décroché leur place en quarts alors que Jean Quiquampoix s’est qualifié pour la finale du pistolet rapide.

Larroque, la désillusion

Les grands espoirs de titre olympique de Koumba Larroque se sont envolés dès son entrée en lice dans le tournoi de lutte olympique dans la catégorie des 68kg. Alors qu’elle menait son combat, la lutteuse française s’est laissée surprendre par son adversaire mongole Battsetseg Soronzonbold qui l’a propulsé au sol. Un tombé synonyme d’élimination et un coup terrible pour la jeune Française (22 ans), championne d’Europe en titre.

>> Suivez toutes les infos des JO 2021 EN DIRECT

De retour au plus haut niveau après une vilaine blessure au ménisque lors de la finale des championnats du monde en 2018, la Francilienne visait l’or à Tokyo. "J’étais hyper stressée et je ne me sentais pas hyper bien parce que je n’ai pas dormi de la nuit, a-t-elle confié au micro de France Télévisions. Mais je me sentais quand même prête." Il lui reste encore une petite chance d’être repêchée si son adversaire se hisse jusqu’en finale.

Les handballeuses françaises en quarts

L’équipe de France de handball a fait coup triple cette nuit. Elle a décroché sa première victoire lors des Jeux olympiques, s’est rassurée et a surtout décroché son billet pour les quarts de finale. Après deux défaite et un nul, les Bleues ont battu le Brésil (29-22). Elles connaitront leur prochain adversaire à l’issue des derniers matchs de groupe qui détermineront leur place dans la poule B.

Tir rapide: Quiquampoix en finale, pas Bessaguet

Jean Quiquampoix s’est qualifié pour la finale du pistolet rapide à 25 mètres en terminant deuxième de la deuxième série de qualification. Il sera seul puisque Clément Bessaguet, impérial et leader lors de la premièrs série de qualification a perdu pied dans la suivante. Il a échoué au septième rang du classement général, manquant l’une des six premières places qualificatives pour la finale. Celle-ci débutera à 7h30.

Canoë-Kayak: Etienne Hubert et le biplace féminin seul qualifiés

Les épreuves en ligne de canoë-kayak ont débuté cette nuit avec cinq équipages français en lice. Le kayak biplace féminin (K2, 500m) emmené par Manon Hostens et Sarah Guyrot s’est hissé en demi-finale en terminant deuxième de sa série. En individuel, seul Etienne Hubert est parvenu à se hisser en demi-finale sur 1000m. C’est en revanche terminé pour Léa Jamelot (200m, K1), Vanina Paoletti (200m, K1) et Guillaume Burger (K1, 1000m) éliminés en repêchages.

Athlétisme: Bigot en finale, Gemina en demies

Le Français Quentin Bigot s’est qualifié pour la finale du lancer de marteau grâce à un jet à 78,73 mètres. Le vice-champion du monde 2019 a désormais rendez-vous à 13h15 pour la finale. C’est aussi passé pour la sprinteuse Gemina Joseph, troisième de sa demi-finale sur 200m (22’’94). Elle disputera sa demi-finale à 12h32.

Tennis de table: les Bleues sorties d’entrée

L’équipe de France féminine de tennis de table s’est inclinée dès son entrée en lice du tournoi face à Singapour (3-0). Stéphanie Loeuillette, Prithika Pavade et Jian Nan Yuan ont tout perdu leur match.

NC