RMC Sport

JO 2021: le sacre de Quiquampoix, l'équitation en bronze, la poisse d'Aït Saïd... ce qu'il faut retenir de la 10e journée

Fortunes diverses pour les représentants français ce lundi aux Jeux olympiques 2021 de Tokyo. Si le tireur Jean Quiquampoix et l'équitation tricolore ont brillé, la lutteuse Koumba Larroque et le gymnaste Samir Aït Saïd ont vu leur rêve s'envoler.

LES MEDAILLES DU JOUR

Tir : Jean Quiquampoix, la marche ultime

Médaillé d’argent à Rio en 2016, Jean Quiquampoix a encore gravi une marche ce lundi, et décroché à 25 ans l’or olympique en tir rapide au pistolet à 25m. Après l’élimination de son compère Clément Bessaguet, le Marseillais d’adoption a sorti le grand jeu, pour terminer devant le Cubain Leuris Pupo et le Chinois Li Yuehong.

Equitation : l’équipe de France encore sur la boîte

Dorée à Rio, l’équipe de France d’équitation (Christopher Six, Nicolas Touzaint, Karim Florent Laghouag) a cette fois décroché la médaille de bronze lors du concours complet par équipes. Les Bleus ont terminé derrière la Grande-Bretagne, intouchable, et l'Australie. Seulement neuvième après le dressage, le clan tricolore a redressé la tête en cross-country pour revenir dans la course au podium, avant donc de confirmer en saut d’obstacles ce lundi.

>>> Les JO 2021 en direct

LES BONS POINTS

Handball : les Bleues qualifiées pour les quarts

Malgré un premier tour pour le moins compliqué, avec une victoire contre la Hongrie (30-29), suivie d’une défaite contre l’Espagne (28-25), d’un nul contre la Suède (28-28) et d’une nouvelle défaite contre la Russie (28-27), l’équipe de France féminine de handball a tout de même réussi à décrocher son billet pour les quarts de finale en battant le Brésil (29-22) lors de son dernier match de poule. Troisièmes, les Tricolores affronteront les Pays-Bas mercredi.

Basket : ça passe aussi pour l’équipe de France féminine

Avec une défaite contre les Etats-Unis ce matin (93-82), l’équipe de France féminine de basket aurait pu se retrouver dans les flops du jour. Sauf que ce résultat permet de justesse, à la différence de points, aux Bleues d’accrocher un fauteuil de meilleur troisième, et donc la qualification pour les quarts. Des quarts qui se joueront mercredi, face à l'Espagne ou la Chine.

Athlétisme (marteau) : Quentin Bigot passe en finale

Une bonne entrée en matière pour Quentin Bigot. Avec un lancer à 78,73m, le lanceur de marteau tricolore a réussi dès son deuxième essai le minima pour accéder à la finale (77,50m). Médaillé d’argent aux Mondiaux de Doha en 2019, il tentera de grimper sur le podium olympique mercredi (13h15).

LES MAUVAIS POINTS

Lutte : la déception Koumba Larroque

Championne d’Europe en titre, la jeune lutteuse française Koumba Larroque (22 ans) visait une médaille dans ces Jeux, chez les -68 kg. Mais son aventure olympique s’est achevée dès son entrée en lice, en huitièmes de finale. Alors qu’elle menait 3-0 face à la Mongole Battsetseg Soronzonbold, Larroque s’est fait surprendre dans les dernières secondes du combat par son adversaire…

Gymnastique (anneaux) : Samir Aït Saïd, la malédiction se poursuit

A l’image de l’autre porte-drapeau tricolore Clarisse Agbégnénou, irrésistible sur les tatamis, le gymnaste Samir Aït Saïd voulait absolument rentrer de Tokyo avec une médaille autour du cou, et mettre fin à sa malédiction olympique, lui avait qui avait dû déclarer forfait pour Londres en 2012 et qui était reparti de Rio en 2016 avec une double fracture tibia-péroné. Mais ce lundi, il a terminé la finale des anneaux… sur une quatrième place, au pied du podium. D’autant plus frustrant que le Français souffre d’une rupture partielle du biceps gauche, et qu’il n’a pu défendre ses chances à 100%. La poisse, encore.

Canoë-Kayak: Etienne Hubert et le biplace féminin seul qualifiés

Les épreuves en ligne de canoë-kayak, qui ont débuté la nuit dernière, n’ont pas souri à la France. Le kayak biplace féminin (K2, 500m) emmené par Manon Hostens et Sarah Guyrot s’est hissé en demi-finale en terminant deuxième de sa série. En individuel, seul Etienne Hubert est parvenu à passer en demi-finale sur 1000m. C’est en revanche terminé pour Léa Jamelot (200m, K1), Vanina Paoletti (200m, K1) et Guillaume Burger (K1, 1000m) éliminés en repêchage.

C.C.