RMC Sport

JO 2021: Manaudou en argent, les fleurettistes en finale... ce qu'il faut retenir de la nuit

La France obtiendra a minima deux médailles ce dimanche lors des Jeux olympiques de Tokyo 2021. A 30 ans, Florent Manaudou a sauvé le bilan de la natation française avec une deuxième place sur le 50 mètres nage libre. L'équipe masculine de fleuret en escrime disputera aussi une finale, assurant a minima une médaille d'argent. A noter aussi la remontée de la France en équitation dans le concours complet et la qualification historique de l'équipe masculine de volley pour les quarts de finale.

La natation française ne partira pas de Tokyo sans médaille. Grâce au leader Florent Manaudou, la délégation tricolore a obtenu une médaille d'argent lors du 50 mètres nage libre, où le champion olympique de la discipline en 2012 a cette fois été battu par l'Américain Caeleb Dressel, qui a décroché son quatrième titre olympique.

A 30 ans, Florent Manaudou a ajouté une quatrième médaille olympique en carrière, la troisième de suite en 50 mètres nage libre. Après une parenthèse handball de plus de deux ans à l'issue des JO 2016, Manaudou avait annoncé son retour en mars 2019. Un come-back qui le rend fier. "La médaille d'argent, j'aurais préféré qu'elle soit en or à Rio. Je n'avais pas profité assez à l'époque, celle-là, je vais la savourer, a déclaré Manaudou à RMC. Je suis hyper fier de comment j'ai abordé la compétition, j'étais très triste toute l'année, à chercher des choses. J'ai eu beaucoup de choses négatives dans ma vie, de ma faute, car je l'étais. J'ai bien fait de revenir, pour revivre des émotions. Cette médaille, elle vaut de l'or."

>> JO 2021: les infos en direct

Outre Caeleb Dressel, la reine des bassins à Tokyo se nomme Emma McKeon, qui s'est imposée lors du 50 mètres nage libre ce dimanche. L'Australienne réalise le doublé après le titre déjà obtenu sur 100 mètres, et repart avec quatre titres dont le 4x100 mètres 4 nages, décroché aussi ce dimanche. De son côté, l'Américain Robert Fink s'est offert aussi une deuxième médaille, sur 1 500m après avoir déjà triomphé lors du 800m. Les Etats-Unis se sont aussi imposés chez les hommes sur le 4x100 mètres 4 nage avec un record du monde à la clé. Ce qui a permis à Dressel de s'offrir une cinquième médaille d'or.

Une nouvelle médaille à venir en escrime

L'équipe de France est assurée d'avoir 21 médailles à l'issue de cette journée, une nouvelle fois grâce à l'escrime. Après les sabreuses qui ont pris l'argent ce samedi face à la Russie, ce sont les fleurettistes qui gonfleront le compteur. Enzo Lefort, Erwann Le Péchoux, Julien Mertine et Maxime Pauty ont dominé le Japon (45-42) lors de leur demie, malgré quelques frayeurs en fin de rencontre. Ils retrouveront la Russie en finale.

Les Bleus du volley en quart

Malgré sa défaite en cinq sets face au Brésil pour son dernier match de la phase de groupes, la France s'est qualifiée pour les quarts de finale de volley, une première pour ce sport chez les hommes. Il fallait empocher deux sets pour prendre la 4e place de groupe, soit la dernière qualificative. Grâce notamment à un deuxième set irrespirable et long de 51 minutes, Earvin Ngapeth et ses coéquipiers auront l'occasion de poursuivre l'aventure, avec un prochain tour mardi, très difficile face à la Pologne.

A noter que l'équipe de France masculine de handball, aussi qualifiée pour les quarts de finale, connaît désormais son adversaire. Les joueurs de Guillaume Gille affronteront une équipe abordable sur le papier, à savoir Bahreïn. L'horaire de la partie n'a pas encore été communiqué.

Des médailles à venir en tir et en équitation ?

L'équipe de France d'équitation peut avoir le sourire à l'issue de l'épreuve du cross du concours complet. Les Bleus ont effectué une jolie remontée pour passer de la 9e à la 3e place avant le saut d'obstacles, prévu ce lundi et qui pourrait offrir une médaille à la délégation bleue. En individuel, Christopher Six se classe pour l'instant huitième.

Jean Quinquampoix et Clément Bessaguet ont réussi leur entrée en lice lors des qualifications à la vitesse olympique, une épreuve de tir. A la mi-parcours, les deux Français ont rendu les meilleures copies et se partagent la première place. Les qualifications se poursuivront dans la nuit de dimanche à lundi, avant la finale qui aura lieu ce lundi matin (7h30).

La disqualification litigieuse d'Aliev

L'image forte de la nuit concerne Mourad Aliev, dernier représentant français en boxe. Lors de son quart de finale chez les poids lourds, Aliev a été disqualifié face à Frazer Clarke, pour des supposés coups de tête répétés. Le boxeur français a contesté cette décision arbtirale très litigieuse et dans un excès de rage, il a enchaîné plusieurs bras d'honneur accompagnés de plusieurs insultes. Il est resté de longues minutes sur le ring pour manifester son mécontentement.

Mais aussi...

Du côté de l'athlétisme, Alexandra Tavernier n'a eu besoin que de deux essais au marteau pour se qualifier pour la finale, qui se tiendra ce mardi. A la longueur, Yanis David n'a pas réussi à se qualifier avec un saut à 6,27 mètres, loin de la marque qualificative à 6,75m.

Les déceptions s'enchaînent pour la famille du cyclisme. Quatrième à l'issue des qualifications du BMX freestyle, Anthony Jeanjean a chuté lors de son deuxième run en finale ce dimanche, terminant au final à la 6e place. L'Australien Logan Martin a remporté l'or de cette nouvelle discipline.

GL