RMC Sport

JO 2021: "On a vérifié, c’est la bonne couleur", Garcia plaisante sur l'affaire des tenues à Rio

Malheureuse à Rio il y a cinq ans, en raison notamment d'une élimination en double marquée par un incroyable imbroglio vestimentaire, la tenniswoman française Caroline Garcia ne souhaite revivre pareille mésaventure aux Jeux olympiques de Tokyo.

Ne lui parlez pas de ces maudits Jeux de Rio, "très durs à digérer". Caroline Garcia s’est rendue à Tokyo pour se créer des souvenirs positifs, et effacer les blessures du passé. La Française avait été éliminée en double avec Kristina Mladenovic après une surprenante affaire de tenues non réglementaires. Elles avaient ensuite été suspendues "à titre conservatoire" de toute sélection nationale en raison de leur comportement.

Mladenovic avait en effet incriminé sévèrement la Fédération française de tennis, rendue responsable de ce fiasco, sachant que les deux joueuses avaient disparu du tournoi de simple dès le 2e tour. Un cauchemar qu’elles ne voudront pas revivre, alors qu’elles sont de retour au sein de l’équipe olympique, sélectionnées à la fois en simple et en double.

"Cette année, ce sont de nouveaux Jeux olympiques, une nouvelle compétition. Les cartes sont rebattues, les attentes sont différentes, a relativisé Garcia, qui vit un début de saison compliqué, dans Before Tokyo sur RMC. Je vais me préparer du mieux possible ces prochains jours comme je l’ai fait depuis que je suis arrivée, pour bien récupérer, être en forme, prendre mes repères."

Garcia: "Un premier match très important pour se régler"

Séparée de son père, avec lequel elle ne travaille plus au quotidien, Caroline Garcia a courageusement choisi de changer son fonctionnement sur le circuit WTA, réclamant une nouvelle approche, mais les résultats tardent à venir, pour l’instant, malgré une demi-finale à Lausanne. Et la Française n’est pas certaine de continuer avec son coach de l’académie Nadal, Gabriel Urpi.

En manque de confiance, la 76e joueuse mondiale n’a plus l’habitude de jouer le double avec sa compatriote Kristina Mladenovic, qui sera sa partenaire à Tokyo. La dernière fois qu’elles ont fait la paire, c’était en 2019, à Perth (Australie), en Fed Cup. "C’est loin, effectivement. Après je ne pense pas que ça annule toutes nos chances d’avoir une médaille", estime Garcia.

"Il y a un premier match qui va être très important pour se régler, poursuit Garcia. Et une fois qu’on aura quelques victoires, on pourra aller plus haut. On a eu des très bons résultats ensemble par le passé. Il faut qu’on prenne les choses les unes après les autres, qu’on arrive à être très sérieuses, très concentrées et positives."

Une chose est sûre, les tenues ne poseront plus le moindre problème, a priori. "Tout est réglé, on a vérifié, c’est la bonne taille, on rentre dedans, c’est la même couleur, donc c’est bon", a confié Garcia avec le sourire. Nous voilà rassurés.

QM avec JB