RMC Sport

JO: Evan Fournier a rencontré le ministre des Sports, Jean-Michel Blanquer, après leur accrochage médiatique

Le basketteur français Evan Fournier a rencontré le ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer, quelques semaines après un désaccord public sur la place du sport à l’école.

Au désaccord public avait succédé une main tendue d’Evan Fournier envers Jean-Michel Blanquer, après les Jeux olympiques de Tokyo. Le ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports l’a saisie et il a rencontré le basketteur français, qui a communiqué sur ses réseaux sociaux ce dimanche.

Evan Fournier, médaillé d’argent avec les Bleus à Tokyo, a ainsi pu avoir "un échange sur la place du sport à l’école, son avenir et l’accompagnent des sportifs" avec le ministre. "C’était constructif et intéressant, a-t-il ajouté. Nous avons prévu de poursuivre la réflexion dans les mois à venir."

Un désaccord sur Twitter puis une lettre ouverte

Le point de départ de cette rencontre date d’il y a quasiment un mois, lorsque Jean-Michel Blanquer avait souligné sur Europe 1 l’importance du sport à l’école dans la réussite olympique de la France. "On a réussi à avoir des médailles d'or dans les sports collectifs, avait-il souligné à l’époque. Cela dit quelque chose d'ailleurs : le handball, le volley et le basket sont des sports très pratiqués à l’école, et on voit maintenant des générations de handballeurs se succéder et à chaque fois remporter la médaille d’or. Cela montre que le système scolaire a beaucoup d'importance."

Evan Fournier avait répondu en deux temps à cette affirmation du ministre. D’abord sur Twitter, il avait assuré que c’était tout le contraire. "Notre culture sportive à l’école est désastreuse, avait écrit le Francilien. Si mes coéquipiers et moi-même sommes arrivés à l’élite de notre sport, c’est grâce aux associations sportives, aux clubs, aux bénévoles mais en aucun cas grâce à l’école."

Il avait ensuite développé plus longuement sa réflexion dans une lettre adressée au ministre et publiée sur le site du Huffington Post. Il proposait notamment une rencontre à Jean-Michel Blanquer, qui a donc vu le jour. Mais Evan Fournier avait surtout invité le ministre à New York pour lui montrer l’exemple américain, ce qui reste encore à faire.

RW