RMC Sport

Paris 2024: de nombreux amateurs devancent Kipchoge et décrochent leur billet pour le marathon des JO

Un peu plus de 1.000 coureurs amateurs ont décroché dimanche leur dossard pour le marathon des Jeux olympiques de Paris 2024. Pour y parvenir, les participants ont défié et fini avant le double champion olympique Eliud Kipchoge, qui comptait un temps de retard au départ, sur un parcours de 5 km à Paris.

Les Jeux olympiques de Paris débuteront le vendredi 24 juillet 2024. A près de 1000 jours de l’ouverture de l’événement mondial, près de 2000 passionnés de course à pied ont eu l’occasion de gagner leur dossard pour le marathon de Paris 2024.

Tirés au sort, les participants ont ainsi eu l’honneur de défier le Kényan Eliud Kipchoge, double champion olympique en titre, et de remporter leur dossard pour les 42,195 kilomètres de l’épreuve des JO de Paris.

Les vainqueurs entre fierté et émotion

Pour mettre la main sur le précieux sésame, les coureurs amateurs devaient boucler un parcours de 5 km avant le doublé médaillé d’or olympique. Réparti en cinq sas, les participants se sont élancés et plus de 1.000 d’entre eux ont réussi le défi. Evidemment, Eliud Kipchoge a dû composer avec un déficit de temps.

"Maintenant il faut que je mette en place un programme d’entraînement pour le marathon 2024", a indiqué pour RMC Sport l’une des coureuses ayant battu le double champion olympique. Et la jeune femme de partager son émotion, les yeux embués de larmes: "Je ne pensais pas pouvoir y arriver ni même un jour faire un marathon. C’est un réel objectif. Je suis ravie. Tout au long du parcours cela a été très intense avec beaucoup d’encouragements. Cela promet pour Paris 2024. Les Parisiens et les Français sont chauds."

"Ce n’est pas une fusée, c’est un avion ce gars"

L’un des producteurs de RMC Sport a lui aussi tenté sa chance. En vain. Forcément déçu d’avoir raté le coche ce dimanche, il quand même apprécié d’avoir pu défier Eliud Kipchoge presque à armes égales.

"Pendant 380 mètres j’étais un athlète olympique! Mais il est passé à côté de moi, ce n’est pas une fusée c’est un avion ce gars, a lancé avec humour Geoffrey Charpille. Ce qui est le plus chiant pour moi, désolé du gros mot, c’est qu’il est simple dans sa façon de courir. Tout à l’air si simple. A 800m j’étais déjà en train de cracher mes poumons. Et lui il est là il sourit, limite il faisait des selfies. Eliud Kipchoge c’est une légende."

Fatigués mais heureux comme tout, les vainqueurs entendent désormais préparer du mieux possible le rendez-vous olympique de Paris 2024.

Il leur reste à peine 1.000 jours pour se préparer pour les Jeux olympiques. Pour les déçus de ce dimanche, ou ceux qui rêvent encore de participer aux JO, plusieurs autres événements du même type seront organisés avant l’ouverture des Jeux.

JGL avec Maureen Lehoux