RMC Sport

Natation: l'Agence mondiale antidopage demande une lourde suspension pour Sun Yang

Ce vendredi, Sun Yang sera entendu par le Tribunal du sport. Le nageur chinois, coupable d'avoir brisé une fiole lors d'un contrôle antidopage, pourrait écoper d'une lourde suspension, comme le souhaite l'Agence mondiale antidopage.

Après Pékin en 2008, Londres en 2012 et Rio en 2016, le très controversé Sun Yang sera-t-il en mesure de disputer ses quatrièmes Jeux olympiques consécutifs, à Tokyo, en 2020? Rien n'est moins sûr, dans la mesure où son avenir dans la natation devrait se jouer ce vendredi.

En effet, dans deux jours, le triple champion olympique chinois (400m et 1500m à Londres, puis 200m à Rio), également onze fois champion du monde, se rendra au Tribunal arbitral du sport, pour une audience publique, ce qui est extrêmement rare. L'instance doit l'entendre à propos de la fiole de contrôle antidopage qu'il a brisée avec un marteau, lors d'un test subi hors compétition, chez lui, en septembre 2018.

La FINA avait invoqué un vice de procédure

En face, l'Agence mondiale antidopage a bien l'intention de se faire entendre. Alors que la FINA, dans un premier temps, avait parlé de vice de forme pour justifier une absence de sanction, le 3 janvier dernier, l'AMA avait donc décidé de faire appel, devant le TAS.

L'instance espère même que l'athlète ne remettra pas les pieds de sitôt dans une piscine, et demande une suspension de deux à huit ans. De son côté, le TAS n'a pas voulu préciser la date du verdict final.

En juillet 2014, celui qui ne cesse d'alimenter les rumeurs avait été contrôlé positif à la trimétazidine. Ce qui lui avait alors valu une suspension de trois mois. A l'époque, Camille Lacourt n'avait pas hésité à l'accuser de dopage, en assénant notamment un désormais mythique: "Sun Yang, il pisse violet!"

Récemment, lors des derniers championnats du monde de natation disputés à Gwangju en Corée du Sud, Sun Yang, titré sur 200m et 400m, avait vu plusieurs de ses concurrents refuser de monter avec lui sur les différents podiums, ou de figurer à ses côtés sur les photos.

MM