RMC Sport

Coupe du monde: l’Argentine impressionne et punit l’Irlande

Juan Imhoff, auteur d'un doublé

Juan Imhoff, auteur d'un doublé - AFP

L’Argentine s’est qualifiée pour les demi-finales de la Coupe du monde en infligeant une sévère défaite à l’Irlande (43-20), ce dimanche à Cardiff. Les Pumas confirment leur statut d’outsider et la domination des nations du Sud.

Le dernier carré de la Coupe du monde se rapproche d’une explication entre nations du Sud. En attendant la rencontre Australie-Ecosse, l’Argentine a rejoint l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande en demi-finales de la Coupe du monde. Là où les Français ont échoué pendant 80 minutes à se créer un semblant d’occasion, les Pumas ont donné la leçon à l’Irlande (43-20), ce dimanche au Millennium Stadium de Cardiff. Ils menaient 14-0 après seulement dix minutes de jeu et deux essais magnifiques de Moreno (0-7, 3e) puis Imhoff (0-14, 10e).

C’en était presque trop facile pour les hommes de Daniel Hourcade. L’arbitre français Jérôme Garces a contribué à redonner du suspense en infligeant un carton jaune logique à Herrera pour un plaquage stupide sans ballon (17e). Les hommes de Joe Schmidt en ont bien profité, malgré la blessure de Tommy Bowe. Comme la semaine dernière quand les remplaçants ont brillé face à la France, Fitzgerald, le nouvel entrant, a sonné la révolte en aplatissant une première fois (10-20, 27e) avant de servir Murphy sur un plateau (17-20, 45e).

La deuxième demi-finale pour l’Argentine

Les Irlandais pensaient avoir fait le plus dur. Mais ils n’ont finalement jamais réussi à recoller au score, malgré une tentative ratée de Madigan (60e) alors qu’ils n’étaient plus menés que de trois points. A l’inverse, les Argentins ont puni la moindre erreur adverse pour sceller le sort du match. D’abord sur le troisième essai de Tuculet (20-33, 70e), puis sur un autre en contre Juan Imhoff (20-40, 74e) pour saler un peu plus l’addition. Et dire que les Français auraient préféré affronter les Argentins en quarts de finale…

Loin du fiasco des Bleus, ces Pumas retrouvent les demi-finales de la Coupe du monde pour la deuxième fois de leur histoire après 2007. Et si l’Australie fait respecter la logique, la domination du Sud n’en sera que plus éclatante.