RMC Sport

Coupe du monde: Le sélectionneur anglais se paye l’Ecosse

Eddie Jones a envoyé une petite pique à la sélection écossaise ce vendredi. Pour le sélectionneur du XV de la Rose, l’Ecosse ne pourra s’en prendre qu’à elle-même si elle se faisait éliminer de la Coupe du monde au Japon à cause du typhon Hagibis.

Décisif pour la suite de la Coupe du monde de rugby, le duel entre le Japon et l’Ecosse (dimanche dès 12h45) se trouve toujours en suspens à cause du typhon Hagibis. En cas d’annulation de la rencontre, l’hôte nippon décrocherait une qualification historique pour les quarts de finale alors que le XV du Chardon se verrait contraint de rentrer à la maison. Une situation qui a créé des tensions entre World Rugby et la fédération écossaise mais qui semble avoir laissé Eddie Jones de marbre.

Jones: "C’est la saison des typhons et il fallait s’y préparer"

L’ancien sélectionneur des Brave Blossoms, désormais patron de l’équipe d’Angleterre, a critiqué l’Ecosse ce vendredi et juge le XV du Chardon seul responsable en cas d’élimination. "On a tout le temps parlé du risque de typhon et qu’une situation comme celle-là pouvait se produire, a estimé Eddie Jones face aux médias. C’est la saison des typhons et il faut s’y préparer."

Pas vraiment ému par la situation de l’Ecosse, qui pourrait ainsi être éliminée prématurément de la compétition, le sélectionneur du XV de la Rose s’est ensuite montré encore plus direct. "On savait que cela pouvait arriver et donc il fallait accumuler suffisamment de points dans les matchs précédents", a enchaîné l’un des favoris pour le titre cette année.

Le Japon a fait le job contre l'Irlande

Dans les faits, l’Ecosse n’a concédé qu’une seule défaite, logique et attendue, contre l’Irlande (3-27). Problème, le Japon a ensuite signé un exploit contre le XV du Trèfle (19-12) afin de prendre l’ascendant dans ce groupe A et donc de se mettre à l’abri d’une éventuelle annulation pour cause de typhon.

Jean-Guy Lebreton