RMC Sport

France-Galles: Novès déplore le carton rouge "dramatique" de Vahaamahina

Dans un entretien à l'AFP, l'ancien sélectionneur national Guy Novès a donné son analyse de la défaite du XV de France face au pays de Galles en quart de finale de la Coupe du monde (20-19). Pour lui, le carton rouge reçu par Sébastien Vahaamahina est "dramatique".

Il a précipité la chute de son équipe. Alors qu’il était en train de livrer une très belle copie, sublimée par son essai inscrit en début de partie, Sébastien Vahaamahina a commis l’irréparable à la 47e minute de jeu du quart de finale de la Coupe du monde entre le XV de France et le pays de Galles. Les Bleus menaient alors 19 à 10. Ils se sont finalement inclinés d’un petit point (19-20). Quelques heures après le coup de sifflet final, il est toujours aussi difficile de comprendre ce qui est passé dans la tête du colosse de Nouméa, l’un des cadres du groupe tricolore, lorsqu’il a décidé d’asséner un violent coup de coude au visage du troisième ligne gallois Aaron Wainwright.

Un mauvais geste qui a lui logiquement valu d’écoper d’un carton rouge et qui a laissé sa formation en infériorité numérique pendant trente minutes. Interrogé par l’AFP, Guy Novès peine lui aussi à comprendre ce coup de sang. "Comme souvent ces dernières années, cette équipe est capable d'être étincelante et merveilleuse et puis de tout gâcher par des comportements individuels. Aujourd'hui, ce fut Sébastien Vahaamahina car le carton rouge qu'il reçoit est dramatique pour son équipe", analyse-t-il.

"C'est une question de maturité"

"Au final, comme souvent, comme toujours même, on se dit que l'on aurait pu gagner, que l'on aurait dû gagner, mais finalement on perd (…) Il y a des joueurs de talent mais qui doivent prendre conscience une bonne fois pour toutes que le haut niveau ne tolère pas certaines erreurs. Tomber un ballon, c'est grave. Mettre un coup de coude, c'est dramatique, sportivement parlant. C'est une question de maturité et ça personne ne peut l'acquérir à la place des joueurs", observe l’ancien sélectionneur du XV de France. Celui qui a annoncé sa retraite lundi estime par ailleurs que "c'est plus la France qui a offert ce match aux Gallois que les Gallois qui l'ont gagné".

"Le début de match a confirmé que la France était préparée pour un quart de finale de Coupe du monde. Il y avait de l'intensité, de la vitesse et de la prise d'initiative (...) Quand on perd d'un point c'est toujours cruel. On a vu une équipe de France bien plus dominatrice que le pays de Galles mais dominer n'est pas gagner. On a parfois manqué d'un peu d'intelligence tactique, aussi", relève Novès, qui prédit une finale entre la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud.

RR avec AFP