RMC Sport

Mondial 2019: les rugbymen devront cacher leurs tatouages au Japon

Jack Nowell

Jack Nowell - AFP

Le Daily Mail rapporte que durant la Coupe du monde de rugby 2019 au Japon les rugbymen devront se garder d’exhiber leurs tatouages. Ceux-ci étant associés aux Yakuzas, le principal groupe mafieux nippon.

Les rugbymen devront faire preuve de prudence durant la Coupe du monde de 2019 au Japon (du 20 septembre au 2 novembre) lorsqu’ils voudront piquer une tête. Si l’eau ne sera certainement pas source d’inquiétude, eux pourront en susciter.

Les tatouages associés aux Yakuzas

En cause, les nombreux tatouages qui ont fait leur apparition sur les corps des athlètes. Ces marques étant assez peu fréquentes au Japon et généralement associées aux Yakuzas, la mafia japonaise, il serait visiblement de bon ton de les dissimuler au maximum. 

D’après le Daily Mail, les joueurs devront ainsi couvrir leur corps lorsqu’ils profiteront des piscines des hôtels, si celles-ci ne sont pas privatisées.

VIDEO. Le best-of du Grand Week-End Sport du dimanche 15 avril

JBi