RMC Sport

Laporte: "Je ne vois pas l’Italie nous inquiéter"

-

- - -

Bernard Laporte, membre de la Dream Team RMC, estime que le XV de France devrait s’imposer face à l’Italie, samedi lors de son premier match lors de la Coupe du monde. Dans son émission Direct Laporte sur RMC, le manager de Toulon a également estimé que les Bleus avaient le potentiel pour décrocher le graal.

« C’est bien de s’isoler avant la compétition. Des personnes se demandent pourquoi les Bleus ne prennent pas un hôtel en plein centre-ville. Ils le prendront à la fin parce qu’après sept semaines ensemble, tu as envie de voir d’autres personnes ! Avant la compétition, il faut se recentrer.

Tout le travail a été fait, tout a été dégrossi. On est dans les réglages et dans la répétition. Les entraînements sont beaucoup plus intenses et plus courts. Avant les phases finales avec Toulon, on faisait des entraînements de 20-25 minutes, ce sera pareil. Quand tu dis à des joueurs que ça va durer 40 à 45 minutes, il y a énormément de concentration, d’application et de qualité.

« L’Irlande et la France vont se qualifier, sinon ce serait un drame »

L’Irlande et la France vont se qualifier dans cette poule, ça semble logique, ce serait un drame si ce n’était pas le cas. Après il y a trois matches : un quart, une demie, une finale. C’est ça une Coupe du monde. Sauf quand on est dans la poule de la mort comme l’Angleterre. On peut être champions du monde. Des équipes arrivent avec plus de forces. Quelle est la différence entre eux et nous ? On a du potentiel et il n’y a pas une marge aussi importante pour dire que c’est impossible. On a des joueurs qui jouent dans des gros clubs qui font des phases finales de Coupe d’Europe. Pourquoi n’iraient-ils pas au bout ?

Je pense qu’il y a une grande différence entre le niveau de l’équipe de France et celui de l’Italie qui plus est sans Parisse. A certains postes, ils manquent d’effectif et de banc. Ils ne sont jamais faciles à jouer, ils ont énormément de caractère et de fierté, c’est tout à leur honneur. Mais je ne vois pas l’Italie nous inquiéter samedi. »