RMC Sport

Mort d'Aramburu: le principal suspect du meurtre arrêté en Hongrie

Loïk Le Priol, principal suspect dans le meurtre du rugbyman argentin Federico Martin Aramburu, samedi matin à Paris, a été arrêté en Hongrie, dans la nuit de mardi à mercredi lors d'un contrôle aux frontières alors qu'il souhaitait se rendre en Ukraine.

Loïk Le Priol, principal suspect de l'assassinat de l'ancien joueur argentin de rugby, Federico Martin Aramburu, samedi matin à Paris, a été interpellé en Hongrie dans la nuit de mardi à mercredi. Son arrestation s'est déroulée lors d'un contrôle à une frontière. Selon des sources proches de l'enquête, le jeune homme de 27 ans, ancien militaire, voulait se rendre en Ukraine. Selon les informations de BFMTV, un mandat est en cours d'émission de la part de la France pour le récupérer.

Mardi, sa petite amie, conductrice présumée du véhicule qui a permis à deux suspects de quitter les lieux du drame, a été mise en examen pour les chefs de complicité d'assassinat et refus de remettre la convention de déchiffrement d'un moyen de cryptologie. Âgée de 24 ans, Lyson R. avait été interpellée, samedi.

Le second suspect est toujours en cavale et recherché. Il a le même profil que le Loïk Le Priol, militant d'ultra droite, pour lequel un mandat d’arrêt européen avait été lancé. Les deux hommes âgés d'une trentaine d'années avaient été rapidement identifiés sur la base de nombreux témoignages.

Placé sous contrôle judiciaire depuis 2015 et une agression violente sur un ancien dirigeant du GUD, le suspect présumé de l'assassinat de Federico Martin Aramburu, âgé de 27 ans, n'avait pas le droit d'être à Paris ni même de se trouver en compagnie du second homme recherché par la police.

L'homme arrêté est l'auteur présumé des tirs mortels

Les faits se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi vers la "rue de la Soif", bien connue du monde du rugby. Une altercation a éclaté entre le groupe de Martin Aramburu et son associé Shaun Hegarty, ancien joueur de rugby, et celui des suspects après une remarque de ces derniers en direction d'une personne étrangère, qui demandait une cigarette. Une première altercation avait alors éclaté avant l'intervention des videurs.

Alors qu'ils quittaient le bar pour rejoindre leur hôtel, Aramburu et Hegarty ont de nouveau pris à partie par les deux suspects. Ils ont essuyé une première salve de coups de feu qui ne les a pas atteints. Un homme sort alors de la voiture et tire à son tour plusieurs balles sur Aramaburu qui s'effondre et décédera entre les mains des secouristes vers 6h15, samedi. L'auteur présumé des coups de feu est Loïk Le Priol.

NC avec MV