RMC Sport

Moscato agacé par l’arrêt de la carrière internationale de Vahaamahina

Au lendemain de son carton rouge reçu lors du quart de finale de Coupe du monde perdu par les Bleus face au pays de Galles (20-19), Sébastien Vahaamahina avait annoncé sa retraite internationale. Une décision prise avant le Mondial, mais que peine toujours à comprendre Vincent Moscato, qui aimerait voir le deuxième ligne revenir en équipe de France.

C’est le cri du cœur du jour de Vincent Moscato. Le membre de la Dream Team RMC Sport est revenu ce mercredi sur la décision de Sébastien Vahaamahina de mettre un terme à sa carrière internationale. Une décision prise avant la dernière Coupe du monde par le deuxième ligne français et annoncée au lendemain de son carton rouge reçu lors du quart de finale perdu face au pays de Galles (20-19) pour un coup de coude asséné au visage d’Aaron Wainwright.

"Il faut qu’il revienne pour rattraper son erreur et laver son honneur. Il faut qu’il se fasse violence", a réagi Vincent Moscato dans le "Super Moscato Show", revenant ensuite sur sa propre aventure chez les Bleus. En 1992, il avait vu sa carrière internationale s’arrêter après quatre sélections en raison d’un mauvais geste lors d’un match contre l’Angleterre. Une fourchette (doigts dans les yeux) adressée à Brian Moore qui lui avait valu huit mois de suspension.

"Sérieusement, ça me rend triste"

"Moi j’aurais tellement aimé qu’on me rappelle ! Et Vahaamahina, à 28 ans, il dit qu’il en a marre de l’équipe de France. Ça me fout le c** en larmes. Je me dis que ce sont des enfants gâtés. Tu peux arrêter quand tu as gagné quelque chose. Tant que tu n’as pas gagné, tu vas le plus loin possible pour essayer de faire un Grand Chelem. Sérieusement, ça me rend triste. Ils ne comprennent pas le bonheur qu’ils peuvent avoir", a-t-il confié.

Dans un entretien accordé fin octobre à Midi Olympique, Sébastien Vahaamahina avait expliqué que son choix de prendre sa retraite internationale était motivé par des raisons "personnelles". "Dans ma tête, tout est clair à ce sujet aujourd’hui. Il y a des priorités dans la vie. Après le rugby, ma famille et ma vie professionnelle seront toujours là", avait assuré le joueur de Clermont, sélectionné à 46 reprises en équipe de France.

>> Les podcasts du Super Moscato Show

Super Moscato Show