RMC Sport

Rugby: Altrad devient le nouveau sponsor des All Blacks

Le groupe Altrad, déjà partenaire du XV de France, est devenu officiellement ce vendredi le sponsor maillot des All Blacks. La Fédération néo-zélandaise de rugby a officialisé un accord avec l’entreprise française pour six ans.

Le groupe Altrad, déjà sponsor maillot du XV de France jusqu'en 2023, deviendra également celui des sélections néo-zélandaises à partir de 2022, a annoncé la Fédération néo-zélandaise de rugby vendredi dans un communiqué.

Le spécialiste français des services aux entreprises industrielles et de matériel pour le bâtiment remplace l'assureur américain AIG sur le mythique maillot des All Blacks. Egalement propriétaire du club français de Montpellier en Top 14, Mohed Altrad a trouvé un accord d'une durée de six ans avec laplus célèbre des équipes de rugby au monde.

Un partenariat pour "laisser une trace marquante"

Le partenariat inclut également la sélection féminine de rugby à XV, les Black Ferns, ainsi que quatre autres sélections néo-zélandaises (rugby à VII, Maoris, moins de 20 ans).

"Grâce au soutien et à la présence d'Altrad à l'international, nous allons continuer à construire notre héritage mondial dans le rugby", s'est félicité le patron de la Fédération néo-zélandaise Mark Robinson, cité dans le communiqué. Le groupe Altrad se dit quant à lui "fier de débuter un partenariat de long terme et de commencer à laisser une trace marquante dans le sport".

L'accord annoncé vendredi intervient quatre mois après la vente de parts de la marque All Blacks à des investisseurs américains, un choix qui avait fait débat en Nouvelle-Zélande.

Le fonds Silver Lake Partners avait injecté fin avril 280 millions de dollars (230 millions d'euros) pour s'offrir une partie de la notoriété des triples champions du monde. Les All Blacks ne devraient toutefois pas affronter les Bleus avec le même sponsor lors du match d'ouverture de la Coupe du monde 2023 en France, aucun partenaire maillot n'est autorisé pendant la compétition.

JGL avec AFP