RMC Sport

France-Géorgie: des Bleus brouillons mais vainqueurs avant de défier les All Blacks

Le XV de France a battu la Géorgie ce dimanche à Bordeaux (41-15) pour son deuxième test-match de la tournée d’automne. Les Bleus ont engrangé une dose de confiance avec six essais inscrits à six jours d’un choc face à la Nouvelle-Zélande. En particulier le duo Jalibert-Ntamack qui a bien dynamisé l’attaque tricolore.

Une victoire, mais encore de doutes. Attendus au tournant après une rencontre poussive contre l’Argentine (29-20), les Bleus du XV du France ont signé un succès qui peine à convaincre ce dimanche face à la Géorgie (41-15) pour leur deuxième test-match de l’automne.

Malgré un horaire assez inhabituel pour une rencontre internationale, les protégés de Fabien Galthié ont tenté d'offrir un joli spectacle aux supporters venus en nombre au Matmut Atlantique de Bordeaux. A l’heure où certains auraient pu choisir de faire la sieste, il ne fallait pas manquer la prestation des Tricolores conclue avec six essais.

"Le résultat est plus que satisfaisant, on gagne de plus de quarante points. La copie n’est pas parfaite mais c’est un match sérieux, a estimé le capitaine tricolore Antoine Dupont auprès de France Télévisions. On a su prendre le score dès le début même si on a passé beaucoup de temps dans leur camp sans reussir à marquer on n'était jamais en difficulté. Notre entame de deuxième période leur permet de marquer un essai facilement. Mais dans la globalité on était présents tout au long du match."

>> Revivez France-Géorgie (41-15)

Un début de match à corriger

Avant de dérouler en attaque, les Bleus ont quand même eu besoin d’une grosse vingtaine de minute pour prendre la mesure de valeureux géorgiens. Face à une équipe plus faible sur le papier, Melvyn Jaminet (4/5 au pied) a marqué les premiers points des Bleus sur une pénalité mais le Lyonnais Davit Niniashvili lui a répondu. Trois points encaissés qui ont eu le mérite de réveiller le XV de France. Après avoir raté deux grosses chances d’essais, les avants tricolores ont poussé la défense géorgienne à la faute.

A tel point que les Géorgiens ont encaissé un essai de pénalité (10-3 24e) et se sont même retrouvés à 13 contre 15 pendant quelques instants en raison de deux cartons jaunes. De quoi permettre aux Bleus de prendre définitivement les devants. Mais attention, si ce début de match moyen n’a pas coûté trop cher, le XV de France pourrait se faire punir samedi prochain au Stade de France face à la Nouvelle-Zélande.

Jalibert et Ntamack se sont trouvés

Pari tactique du staff tricolore lors de cette tournée d’automne, le replacement de Romain Ntamack au centre n’avait pas convaincu face aux Pumas. Ce dimanche, le joueur du Stade Toulousain a semblé plus inspiré et Matthieu Jalibert en a profité. Servi par son compère de l’attaque, l’ouvreur de l’UBB a inscrit son premier essai sous le maillot bleu.

Un essai qui a comme libéré les deux joueurs et le reste du XV de France qui a ensuite fait le trou grâce à un nouvel essai de Damian Penaud (24-3, 36e), bien servi par Gaël Fickou. Ce dimanche contre la Géorgie, Matthieu Jalibert et Romain Ntamack ont cherché à combiner et si cela n’a pas toujours réussi, c’est plutôt prometteur pour les prochains matchs.

Après la pause et un essai d’avant de Peato Mauvaka, Fabien Galthié a rapidement fait tourner et sorti Melvyn Jaminet. Replacé à l’arrière et laissant la conduite du jeu à Ntamack, Matthieu Jalibert s’est surtout contenté de bien défendre pendant la dernière demi-heure. Le public bordelais n’aura donc pas eu le plaisir de le voir associé en charnière son coéquipier de l’UBB, Maxime Lucu, pour la première sélection du demi de mêlée girondin.

Les Bleus prêts pour les All Blacks ?

Vainqueur de la Géorgie ce dimanche, le XV de France a peaufiné ses réglages et s’est un peu rassuré avant d’affronter la Nouvelle-Zélande, samedi prochain au Stade de France. Après un léger relâchement en défense, et un essai géorgien, Damian Penaud et Peato Mauvaka ont fini le travail en inscrivant chacun leur deuxième essai du match.

Six essais marqués, plusieurs belles séquences offensives et des avants, ces Bleus du rugby ont montré des choses et préparé de la meilleure manière possible leur duel à venir contre les All Blacks.

"Il va falloir que l’on soit prêts, a estimé Damian Penaud après le coup de sifflet de final. On s’était donné pour objectif de remporter les deux premiers matchs. C’est ce que l’on a fait. Là on va basculer, on va tranquillement se reposer, et attaquer la semaine tambour battant car on a quand même du boulot."

Mais voilà, après leur défaite contre l'Irlande ce samedi (29-20), les All Blacks auront envie de se rattraper face à l'équipe de France à Saint-Denis. Les Bleus sont prévenus, il faudra sortir le grand jeu et encore monter en régime pour signer un bel exploit face aux Kiwis.

JGL