RMC Sport

XV de France: ce que la victoire face aux All Blacks a changé selon Antoine Dupont

Près de quinze jours après le triomphe du XV de France face à la Nouvelle-Zélande (40-25) lors du dernier test-match de la tournée d’automne, le capitaine des Bleus, Antoine Dupont, était l’invité exceptionnel du Super Moscato Show jeudi sur RMC. L’occasion pour le demi de mêlée du Stade Toulousain de revenir sur les conséquences de cet exploit.

C’était il y a presque quinze jours. Dans un Stade de France en fusion, les Bleus de Fabien Galthié bouclaient leur tournée d’automne avec une victoire monumentale face aux All Blacks (40-25). Emmené par son capitaine Antoine Dupont, le XV de France a signé ce soir-là une performance XXL très prometteuse à deux ans des retrouvailles face à la Nouvelle-Zélande lors du match d’ouverture de la Coupe du monde 2023. Et si ce succès était un peu lourd à porter ?

"Lourd ce n’est pas le terme, a répondu le demi de mêlée tricolore, invité du Super Moscato Show, jeudi sur RMC. Mais on a une petite pression supplémentaire parce que la compétition est chez nous. On a une équipe avec du potentiel alors il y a beaucoup d’attente de la part des supporters. Et même de nous. Il y aurait vraiment beaucoup de regret si on ne faisait pas une bonne compétition. L’idéal est d’arriver au bout mais on sait combien c’est dur. Avant nous, des générations étaient numéro 1 au ranking et ne sont pas arrivées à gagner. Cela reste quelque chose d’hyper motivant."

"Ça valide notre méthode de travail"

Pour le demi de mêlée du Stade Toulousain, en dépit de cette victoire de prestige, "c'est dur de se situer et de se projeter." "On était impatient de rencontrer une nation de l’hémisphère sud même s’il y avait eu la tournée en Australie où il manquait pas mal de joueurs. On avait envie de se confronter. Ils (les Blacks) régissent le rugby international de ces dernières années. Savoir qu’on est capable de les battre, ça nous donne de la confiance, du sens à ce qu’on fait et ça valide notre méthode de travail."

Enfin, Antoine Dupont a clarifié la situation sur le brassard de capitaine que Charles Ollivon reprendra bien lorsqu’il sera remis de sa blessure. "Je savais que je prenais l’intérim. Je n’ai aucun souci par rapport à ça", appuie le Toulousain.

ABr avec le Super Moscato Show