RMC Sport

Galthié : « Notre saison est déjà assurée »

Fabien Galthié

Fabien Galthié - -

Montpellier débute sa saison ce vendredi (20h45) avec la réception de Toulon. Un gros test d’entrée pour le MHR de Fabien Galthié qui s’est largement renforcé pour accéder, après deux échecs de rang, aux demi-finales du Top 14.

Fabien Galthié, vous avez réalisé un gros recrutement cet été (Mas, Olivier, Ranger...). Montpellier fait-il partie des favoris en Top 14 ?

J’ai tout entendu depuis le début. Au départ, on était très haut, puis là, petit à petit on recule, on passe plutôt outsider. La première année, on nous avait placés candidat à la relégation, et on avait fait finale. Après, on nous a toujours placés outsiders. Mais on peut s’envoler et retomber de haut. Donc le mieux, c’est de rester bien terre-à-terre, pour ne pas trop s’envoler dans les sphères et atmosphères…

Quels sont les objectifs de votre équipe ?

Sylvain Marconnet m’a donné une très bonne idée et je lui ai promis que je signerai sa phrase. Il m’a dit : « De toute façon Fabien, tu as déjà sauvé ta saison, tu as gagné le tournoi de Genève (Legio Geneva Challenge, remporté grâce à une large victoire face à Leicester (52-15), ndlr). Maintenant, le reste, c’est du bonus ». Sérieusement, c’est déjà ça ! On ne l’aura pas chaque année ce trophée. Et personne ne l’a eu avant parce qu’il n’existait pas. Donc on est les premiers et on est contents. On a déjà assuré la saison !

Le tirage au sort vous a offert Toulon dès le premier match de la saison. Qu'en pensez-vous ?

Je l’ai appris il y a trois semaines. C’était un samedi où je faisais Toulouse-Montgesty, mon village natal, en vélo. 170 kilomètres, avec mon frère et mes copains. On avait passé une journée magnifique. Et à la fin, ça tirait sérieusement dans les pattes. On arrive au bistrot du village, et là mon cousin me dit : « Vous prenez Toulon d’entrée ! » Sur le coup, je lui ai dit : « Tu me fais ch… ». Je sors de 170 kilomètres à vélo et l’autre il me remet la deuxième lame. C’était presque plus dur que les 170 bornes. C’est vrai en plus ! Après quelques verres, ça allait quand même mieux (rires).

Un mot sur votre adversaire ?

Toulon, aujourd’hui et depuis quelques années, s’est positionné parmi les meilleures équipes de France et d’Europe. Donc évidemment quand tu joues le champion d’Europe en titre, il n’y a pas besoin de faire de commentaires. C’est super, pour eux d’abord, puis c’est super pour le rugby en France. Le stade est plein, je crois. C’est bien. Ils font recette. Comme le dit Bernard Laporte, c’est les Beatles en tournée, ils font salle comble à chaque fois.

A lire aussi :

- EN IMAGES : les nouvelles stars du Top 14

- L'actu du Top 14

- Top 14 : Toulon en redemande

Propos recueillis par Julien Landry