RMC Sport

Le Racing en pole pour Carter ?

-

- - -

La piste menant Dan Carter vers le Top 14 la saison prochaine ne cesse de s’épaissir. L'ouvreur des All Blacks est courtisé par le Racing, le RC Toulon, deux clubs japonais et deux clubs anglais, dont Bath. Une course dans laquelle le club francilien semble le mieux placé.

Ses cinq apparitions avec l’USAP lors de la saison 2008-2009 avaient laissé le goût d’un rendez-vous manqué à tous les suiveurs du Top 14. Envoyé à l’infirmerie pour six mois dès son premier match (rupture partielle du tendon d’Achille), Dan Carter avait plané sur le championnat par son aura plutôt que par ses inspirations balle en main. Reparti animer la ligne des Crusaders en Super 15, l’homme aux 102 sélections et 1 457 points (record au niveau international) avec les All Blacks, devrait à nouveau changer de continent en fin de saison.

A 32 ans, Carter, considéré par beaucoup comme le meilleur ouvreur de l’histoire, est en effet courtisé en France (Racing, RC Toulon), au Japon mais aussi outre-Manche (deux clubs anglais dont Bath). L’ambitieux Racing, par la voix de son président Jacky Lorenzetti, ne cache pas s’être mis sur la piste Carter. Mais il nie pour l’instant une quelconque signature du Néo-Zélandais. Déjà penché sur l’équipe de la saison prochaine, le club francilien planche notamment sur la refonte de ses lignes arrières. Plusieurs postes sont ciblés (ouvreur, premier centre, arrière, buteur de calibre international). Carter, c’est déjà deux problèmes de résolus. Ce dimanche matin, des médias néo-zélandais annoncent par ailleurs que le Racing tiendrait la corde pour une officialisation « dans les jours qui viennent ».

Invité en novembre, Carter n’est pas venu

Cette information reste cependant à prendre avec des pincettes. En novembre, le Racing avait ainsi mis à disposition des moyens de transports pour les All Blacks intéressés (alors en tournée dans les îles britanniques) pour venir visiter les installations du Racing. Dan Carter n'était pas venu à Paris. Et le Racing n’a pas lâché ses autres cibles.

Selon nos informations, outre Carter, le club francilien étudie le dossier de l’Australien Kurtley Beale (25 ans, 49 sélections, Melbourne Rebels, ouvreur/centre). Ce dernier aurait déjà dû rencontrer le président Lorenzetti, mais Michael Cheika, le coach de l'Australie, aurait opposé son véto au départ pour quelques jours de Beale. Toutes ces pistes restent chaudes, des rendez-vous avec des représentants des joueurs et les dirigeants du Racing étant prévus la semaine prochaine. Le suspense reste entier.

L.D