RMC Sport

Montpellier: victime de commotion, Galletier décale sa reprise d’un mois

INFO RMC SPORT. Kélian Galletier, le troisième ligne de ligne de Montpellier, n’a plus foulé les pelouses du Top 14 depuis le 28 novembre dernier. Mal remis d’une commotion cérébrale, le joueur de 28 ans a d’abord été arrêté trois mois. Mais le neurologue vient de prolonger son arrêt d’un mois, car Galletier n’a toujours pas totalement récupéré. Il pourrait d’ailleurs faire une croix sur la fin de saison avec le MHR.

Montpellier-Union Bordeaux Bègles, fin novembre. Début des soucis sportifs pour le MHR: première des dix défaites en onze matchs, licenciement de Xavier Garbajosa et arrivée de Philippe Saint-André sur le banc. Cette défaite contre l’UBB (22-23) marque aussi le début des galères pour Kélian Galletier. Sorti à la 59e minute, il n’est pas dans la forme de sa vie.

L’international français aux 6 sélections (la dernière en 2018 contre les Fidji) ne s’est toujours pas complètement remis de sa commotion reçue à Toulon six semaines avant. Et son match contre Agen la semaine suivante n’a rien arrangé. Des maux de têtes, du mal à répéter les efforts... Il fait une pause d’un mois, avant son retour contre Bordeaux. Garbajosa ne reconnaît pas son joueur et le force à consulter. Le verdict tombe: trois mois d’arrêt.

Une croix sur la fin de saison ?

Kélian Galletier en a profité pour partir en vacances, donner quelques cours sur la gestion d’une carrière sportive, et s’entretenir physiquement. Il vient au club chaque matin pour faire du vélo, un peu de musculation. Garder le contact avec les copains du MHR mais loin du ballon. Son retour sur les terrains était prévu pour la fin du mois. Mais le physique n’est pas encore là.

Contrairement aux vertiges, nausées et maux de tête, toujours bien présents. Son arrêt a donc été allongé d’un mois. Pas question de précipiter son retour. Galletier, qui a récemment prolongé son contrat (une saison plus une en option), pourrait même faire une croix sur la fin de saison. Pas question de prendre des risques avec sa santé à seulement 28 ans.

Julien Landry avec Jean-François Paturaud