RMC Sport

Racing-Toulouse : une affiche qui sent la poudre

Luke McAlister

Luke McAlister - -

C’est une affiche digne des phases finales qui opposera ce samedi le Racing-Métro au Stade Toulousain (20h40). Actuellement en pleine bourre, le club francilien aimerait prolonger sa série de neuf victoires consécutives.

D’un côté, le club francilien du Racing-Métro aux neuf victoires consécutives (série en cours), qui délocalise pour l’occasion ce choc au Stade de France. De l’autre, le Stade Toulousain qui reste sur une probante victoire face au Stade Français samedi dernier (43-16). Deux clubs, respectivement 5e et 3e au classement actuel, qui ne se lâchent pas du regard et se battent pour une place de barragiste pour accéder aux demi-finales. C'est l'affiche que proposera le Top 14 ce samedi soir (20h40) à quatre journées de la fin de la saison régulière. Il y aura donc une ambiance de phases finales à Saint-Denis !

Invaincu depuis le 30 décembre 2012 et une victoire face à Agen (40-6), le Racing-Métro compte bien le rester. Une victoire face au Stade Toulousain de Guy Novès et les Franciliens menaceraient la série record de 11 victoires, justement réalisée en 2009 par leurs adversaires du soir. Mais au Plessis-Robinson, siège du centre d’entrainement du Racing-Métro, on ne fanfaronne pas. Le mot d’ordre est « humilité », comme l’a souligné Jonathan Wisniewski. « On ne se pose pas la question, explique le demi d’ouverture du club. Ça s’enchaine mais il faut continuer à être le plus humble et le plus ambitieux possible. » Même son de cloche pour le coach des Ciel et Blanc, Gonzalo Quesada : « J’ai essayé de calmer les esprits, c’est compliqué et ça peut très vite déborder en euphorie ».

Une seule idée en tête : la victoire

En début de semaine, le staff toulousain avait évoqué la mise au repos de certains internationaux afin d’aborder au mieux la fin de saison qui se profile, avec notamment les phases finales du Top 14 et celles du Challenge Européen. « Pour le moment, on n’est que troisième, du coup on doit se battre pour accrocher un barrage, c’est la première priorité, a glissé Guy Novès. On fera tourner l’effectif comme d’habitude pour savoir sur qui on peut compter sur la fin de saison. »

Pour autant, c’est une équipe plus que compétitive qui se déplacera au Stade de France avec une seule idée en tête : la victoire. A quatre journées de la fin de la saison régulière et un calendrier dantesque pour le Stade Toulousain qui se déplacera ensuite à Montpellier, à Clermont et recevra Grenoble, chaque point glané vaudra son pesant d’or.

A lire aussi :

>> Quesada ne pense qu’au Racing-Métro

>> Chabal « pas surpris » par le Racing-Métro

>> Toute l'actualité du Top 14

Clément Bigois avec Camille Gelpi et Wilfried Templier