RMC Sport

Top 14: Clermont, patient, vient à bout du Racing

La joie du pack clermontois, lors de leur match de Top 14 à domicile contre le Racing 92, le 3 octobre 2021 au Stade Marcel-Michelin

La joie du pack clermontois, lors de leur match de Top 14 à domicile contre le Racing 92, le 3 octobre 2021 au Stade Marcel-Michelin - THIERRY ZOCCOLAN © 2019 AFP

Clermont remonte à la 9e place du Top 14 grâce à sa victoire face au Racing, ce dimanche soir (26-17).

Clermont s'est donné de l'air en bas du classement grâce à son deuxième succès cette saison, ce dimanche contre le Racing à domicile (26-17), en match de clôture de la cinquième journée du Top 14.

Avec neuf points, l'ASM remonte à la neuvième place. Longtemps devant au score, le Racing a, lui, raté l'occasion de reprendre la deuxième place du classement à Bordeaux. Il reste 6e, avec 12 points.

Bousculés en conquête et dans ses lancements de jeu, les Clermontois se sont appuyés sur la botte de l'ouvreur international Camille Lopez, auteur de 21 points (7 pénalités sur 7 tentatives), pour rester au contact de leurs adversaires avant d'enfoncer le clou en fin de match et de priver les visiteurs du point de bonus défensif.

Plus agressifs et très disciplinés en deuxième période où ils n'ont concédé aucune pénalité, les Auvergnats ont porté l'estocade après l'heure de jeu. L'ailier fidjien, Alivereti Raka, trouvait la faille en coin (20-17. 64e), après un bon travail du centre néo-zélandais, George Moala.

Le Racing y a longtemps cru

Malgré l'absence de plusieurs internationaux, au repos, dont le talonneur Camille Chat, le deuxième ligne Bernard Le Roux, le demi de mêlée Maxime Machenaud ou le centre Gaël Fickou, les visiteurs y ont longtemps cru, grâce à un bon alignement en touche, et à une bonne défense.

Le Racing a bien débuté avec un essai inscrit au début de chaque mi-temps, sur des touches dans le camp clermontois. En infériorité numérique suite au carton jaune infligé à son capitaine, le centre international Virmi Vakatawa, il a marqué d'abord par l'intermédiaire du pilier gauche, Hassane Kolingar (7-3. 12e) puis par celle du jeune demi de mêlée, Nolann Le Garrec (17-12. 52e). Mais il a ensuite perdu le contrôle du ballon et du match.

LP avec AFP