RMC Sport

Top 14 - Epidémie de Covid, les reports de matchs virent au casse-tête

Deux nouvelles rencontres comptant pour la 22e journée du Top 14, Brive-La Rochelle et Bayonne-Castres vont être reportées ce week-end. Une troisième affiche, UBB-Montpellier est fortement menacée, tout comme le Toulon-Agen. Après les quatre matchs reportés du week-end dernier, les conséquences pourraient être désastreuses, que ce soit dans la lutte pour les phases finales, ou pour le maintien. Explications.

Vous rappelez-vous la dernière fois que vous avez vu évoluer le CA Brive sur un terrain de Top 14 ? Au jeu des calendriers des compétitions, c’était le 27 mars, face à Agen (57-3). Depuis, le club corrézien fait face à des cas de Covid-19 au sein de son effectif. Huit nouveaux ce jour ! Et son match face à La Rochelle prévu samedi va logiquement être reporté. Au mieux, on retrouvera donc les Brivistes le 1er mai, à Clermont (21e journée en retard) ou le 8 mai au Stade Français (23e journée). Plus d’un mois sans jouer ! Mais figurez-vous que ce cas n’est peut-être pas le cas le plus inquiétant.

La rencontre prévue ce vendredi entre l’Union Bordeaux-Bègles et Montpellier pourrait subir le même sort, les Bordelais ayant encore détecté trois nouveaux cas dans leurs rangs ce matin, qui font suite aux deux de la semaine passée et deux autres ce week-end. La Ligue Nationale de Rugby a choisi pour le moment de décaler ce match à dimanche (17h). Mais cette décision est suspendue aux résultats des prochains tests des joueurs girondins, qui auront lieu jeudi. Si des cas sont encore avérés, il y aura report. Or, ces deux équipes comptent déjà un match de retard (Agen-UBB et Montpellier-Toulon) et n’ont, à ce jour, plus qu’un seul week-end de disponible dans le calendrier (le 22 mai).

Pas de match pour l’UBB entre quart et demie de Coupe d’Europe

Et encore! Cette date est virtuelle, car dédiée aux finales de Coupe d’Europe, compétitions dans lesquelles Bordelais et Montpelliérains sont encore engagés. Si l’UBB gagne sa demi-finale de Champions Cup à Toulouse (1er mai) et si le MHR fait de même à Bath en Challenge Cup (1er mai), la date vacante pour jouer un match en retard serait finalement occupée. Vous voyez ou on veut en venir ? Un véritable casse-tête. Il se pourrait donc que ces deux clubs, qui lutte l’un pour la qualification pour les phases finales (l’UBB est 4e) et l’autre pour le maintien (Montpellier est 11e) aient au moins une, si ce n’est deux rencontres de Top 14 à jouer en semaine (!) d’ici à la fin de la phase régulière, la 26e et dernière journée étant prévue le 5 juin.

Quelles conséquences alors pour l’équité du championnat ? Sans parler actuellement de la préparation catastrophique du club girondin en vue de la demi-finale de Coupe d’Europe au Stade Toulousain qui a lieu dans onze jours. Les joueurs de Christophe Urios n’auront pas joué depuis leur qualification acquise en quart de finale face au Racing 92 et s’entraînent par petits groupes depuis… De son côté, avec le report du match à Brive, La Rochelle va donc bénéficier d’un week-end de repos avant d’affronter le Leinster en demi-finale de Champions Cup. S’ils avaient le malheur d’être éliminés, les Rochelais auraient donc un week-end (22 mai) pour rattraper leur match en retard. Mais s’ils se qualifient pour la finale, la problématique sera la même, ils devront également envisager cette rencontre en semaine.

Des rencontres d’ores et déjà imaginées le mardi 11 mai

Reste le RC Toulon. Eliminé sur tapis vert de la Coupe d’Europe avec la polémique que l’on sait (décision de l’EPCR, l’organisme européen), les Toulonnais ont aussi au moins un match reporté à caser : à Montpellier mais peut-être un autre face à Agen, qui doit se dérouler ce samedi mais qui est lui aussi menacé. En cas de report, il devrait avoir lieu au moment des dates de Coupe d’Europe. D’ailleurs, au cas où et bien obligée, la Ligue a d’ores et déjà anticipé la qualification de plusieurs clubs en Coupe d’Europe.

Si La Rochelle, l’UBB et Montpellier passaient le cap des demi-finales, les matchs Agen-UBB, Brive-La Rochelle et Montpellier-Toulon sont d’ores et déjà prévus le mardi 11 mai. Enfin, le match entre l’Aviron Bayonnais et le Castres Olympique de ce week-end ne se jouera pas également. Des tests ont révélé deux cas de Covid dans les rangs tarnais en début de semaine. Mais là, pas de souci en revanche pour la reprogrammation de la rencontre entre ces deux équipes sur les dates de Coupe d’Europe. En ajoutant, pour conclure, que le match reporté entre le Racing 92 et le Stade Français est calé au samedi 1er mai. Vous l’aurez compris, le Top 14 est entré depuis plusieurs jours dans des turbulences et il ses acteurs croisent les doigts pour que la fin de saison ne soit pas menacée…

WT et JFP (avec JL)