RMC Sport

Top 14: le Stade Français battu d'entrée, Montpellier en démonstration

Quatre matches étaient au programme du premier multiplex de la saison 2017-18 de Top 14. Montpellier a frappé les esprits d'entrée en étrillant Agen (48-19), le Racing a renversé Castres à domicile (25-21) alors que le Stade Français a finalement cédé face au LOU (16-22). La Rochelle l'emporte à Brive (19-10).

Il n'y a pas que Toulouse, auteur d'un nul à Oyonnax (23-23), pourtant décidé à effacer rapidement les mauvais souvenirs de la saison passée, à avoir connu une désillusion d'entrée lors de la 1ère journée de Top 14. Le Stade Français avait aussi beaucoup à se faire pardonner et beaucoup à démontrer, suite à l'épisode avorté de la fusion, l'arrivée comme repreneur de l'Allemand Hans-Peter Wild et sa fin de saison canon (victoire en finale de Challenge Cup) qui laissait présager de belles promesses.

Mais les Parisiens, tout de rose vêtus pour leur grande première à domicile cette saison, se sont inclinés devant le LOU. Les partenaires de Sergio Parisse avaient pourtant ouvert le score, avant de se faire déborder sur la durée par les Lyonnais, qui se sont vus refuser deux essais au cours de la rencontre (16-25).

Le Racing renversant dans le money-time

A lire aussi: Toulouse a toujours la gueule de bois

Autre équipe attendue en cette première levée de Top 14, c'est le Racing 92. Les champions de France 2016, longs à la détente, ont bien failli payer leur manque de réactivité face à des Castrais réalistes et opportunistes. Plus entreprenants en seconde période, portés par un Dan Carter toujours aussi régulier face aux perches (10 points, à l'origine aussi du premier essai francilien), les Racingmen ont fini par renverser le CO sur la fin (essai décisif de Dupichot, 77e). Un CO qui devra se contenter du bonus défensif.

Montpellier en balade, La Rochelle envoie déjà un message

A lire aussi: les All Blacks renversent l'Australie

Dans l'Hérault, on ne s'est pas contenté de si peu. Montpellier a fait le carton plein (pour l'instant) de cette journée en étrillant Agen (48-19), porté par son ouvreur All Black Aaron Cruden. Le MHR a fait parler sa puissance et a contrôlé la rencontre, malgré la sortie sur blessure de Benoit Paillaugue (genou). Voilà les Montpelliérains, auréolés du bonus offensif, provisoirement aux commandes du championnat.

Ils ne sont pas les seuls à avoir frappé un grand coup ce samedi: en déplacement en Corrèze, La Rochelle est allé l'emporter à Brive (19-10), obtenant l'unique victoire de ce multiplex à l'extérieur. Un résultat qui confirme les ambitions du Stade Rochelais, bien décidé à faire mieux que la saison dernière: se hisser en finale du championnat cette fois, et ne pas voir son excellent parcours dans l'élite - la Rochelle avait fini premier de la saison régulière - se terminer dans le dernier carré.

dossier :

Stade Français

A.D