RMC Sport

Top 14: Montpellier presque sauvé en surclassant Toulon

Montpellier s'est rapproché du maintien en Top 14 en s'imposant avec le bonus face à Toulon, ce mardi en match en retard de la 21e journée (29-10).

Montpellier a poursuivi son opération sauvetage en obtenant un succès bonifié (29-10) ce mardi aux dépens de Toulon, toujours classé à la 5e place, en match en retard de la 21e journée de Top 14. Et c'est presque fait. A trois journées de la fin, le MHR (10e) compte dix points d'avance sur Bayonne, barragiste, et neuf sur Pau, premier non-relégable, qu'il doit encore affronter.

Fort de cette avance, Montpellier va pouvoir préparer avec un brin de sérénité retrouvée sa finale du Challenge européen le 21 mai face à Leicester. Après avoir battu Clermont (22-16), Toulouse (16-29) et La Rochelle (32-22), l'équipe de Philippe Saint-André, totalement métamorphosée, a enchaîné un 5e succès consécutif en championnat face à un autre gros calibre du Top 6.

Toulon, toujours calé à la 5e place, préserve une maigre avance de trois points sur Castres avant son difficile déplacement à Clermont samedi. L'équipe de Patrice Collazo n'a jamais vraiment existé dans cette rencontre. A l'inverse, Montpellier, concentré et déterminé, a bien maîtrisé la première période jusqu'à la 39e minute, et l'essai toulonnais inscrit sur le fil par le pilier Sébastien Taofifenua (40e) à la suite d'une penaltouche.

Le bonus offensif après une penaltouche

Jusque-là, le MHR avait eu la main sur la rencontre pour imposer la puissance de ses avants, son efficacité en touche et ses enchaînements précis. Il a concrétisé sa domination par deux essais similaires conclus par ses ailiers Arthur Vincent (8e) et Gabriel Ngandebe (20e). L'un et l'autre ont exploité un coup de pied dans le dos de la défense de Benoît Paillaugue et Alex Lozowski.

Si Montpellier a laissé cinq pénalités en route, et quelques regrets, il a ajouté deux nouveaux essais pour se mettre à l'abri. Le demi de mêlée sud-africain Cobus Reinach a marqué au bout d'une belle action (59e). Plein de panache, le MHR est allé chercher le bonus offensif à la suite d'une penaltouche et d'une séance des avants bouclée par le jeune talonneur Youri Delhommel (71e). Le voilà quasiment sauvé.

LP avec AFP