RMC Sport

Top 14: Toulon dément avoir dénoncé la présence de supporters de Castres

Le RCT assure ne pas avoir appelé la police dans le but de dénoncer la présence de supporters de Castres, samedi, lors de la dernière journée de Top 14, au stade Pierre-Fabre.

Toulon contre-attaque. Dans un communiqué publié ce mercredi, le RCT dément avoir appelé la police pour se plaindre de la présence de supporters de Castres, samedi, lors de la dernière journée de la saison régulière de Top 14.

"La Direction du Rugby Club Toulonnais a décidé de réagir aux accusations formulées par le Président du Castres Olympique dans la Dépêche du Midi. Aucun membre du Rugby Club Toulonnais n’a appelé la police (...) dans le but de dénoncer l’affluence au Stade Pierre Fabre. L’intervention de la police résulte d’un échange entre la Préfecture du Var et celle du Tarn", affirme Toulon. Si la jauge de 1.000 spectateurs semblait bien respectée, le reste du territoire restait sous le régime du couvre-feu à 21h, au moment du coup d’envoi.

L'incompréhension du RCT

Selon des informations de la Dépêche du Midi, le RCT aurait contacté la police à la demande de son président Bernard Lemaitre. Des policiers se sont rendus sur place pour effectuer des contrôles. Mais toutes les personnes présentes avaient bien une attestation dérogatoire valable, qu'ils soient des partenaires du club, des joueurs du centre de formation ou encore des membres des associations de supporters.

"Dans le contexte d’une affluence réelle de l’ordre de 3.500 personnes, les dirigeants du Rugby Club Toulonnais déplorent de ne pas avoir pu inviter quelques uns de leurs partenaires et supporters. L’obtention d’une copie de la dérogation dont a bénéficié le Castres Olympique a été refusée au Rugby Club Toulonnais", regrette le RCT dans son communiqué.

Le club varois, qui s'est lourdement incliné à Castres (46-24), a terminé la saison à la huitième place, loin de ses objectifs. Malgré une saison ratée, avec la non-qualification pour la phase finale du championnat et la prochaine Coupe d'Europe, Bernard Lemaitre a renouvelé sa confiance à son manager général Patrice Collazo. De son côté, le CO a vu son rêve de phase finale échouer après le succès du Stade Français à Bayonne (12-9), qui l'a privé d'une place dans le Top 6. Septième du classement, il a tout de même gagné le droit de disputer la Coupe d'Europe la saison prochaine.

RR