RMC Sport

Top 14: Tuisova quittera le LOU en fin de saison, direction le Racing

Selon les informations de RMC Sport, le centre ou ailier international fidjien Josua Tuisova, ne portera plus les couleurs de Lyon la saison prochaine. Il est attendu au Racing 92 malgré l’intérêt de Clermont.

Les joueurs fidjiens sont parfois aussi insaisissables sur le terrain qu’en dehors. Alors qu’il devait donner sa réponse quant à son avenir la semaine passée puis ces derniers jours, Josua Tuisova s’est longtemps fait désirer. Selon les informations de RMC Sport, le dossier a cependant sensiblement avancé ces dernières heures puisqu’il est désormais acté que, l’été prochain, le centre ou ailier international aux 17 sélections quittera le LOU.

Alors que les pistes menant au RCT (où il a évolué de 2013 à 2019) et La Rochelle ont progressivement été écartées, le Racing 92 a pris les devants pour l’accueillir. Les Ciel et Blanc ont rapidement et concrètement manifesté leur intérêt. En interne, se dégage d’ailleurs une grande confiance depuis quelques jours. Et à moins d’un retournement de situation, le joueur de 28 ans évoluera bien du côté de Paris La Défense Arena la saison prochaine.

Clermont était aussi sur les rangs

Selon les informations de RMC Sport, Clermont s’est aussi positionné pour le recruter. Des discussions ont bien eu lieu entre les Jaunards et l’entourage du joueur comme on nous l’a confirmé en Auvergne jeudi. Mais c’est bien la région parisienne que Tuisova devrait rejoindre en 2023, où ses compatriotes Vinaya Habosi (Fijian Drua) et Wame Naituvi (Mont-de-Marsan) se sont déjà engagés.

Considéré comme l’un des grands animateurs du marché des mutations, au même titre que Damian Penaud, Tuisova découvrira prochainement le troisième club français de sa carrière. Capable de créer des différences à tout moment, le meilleur marqueur d’essais de la saison 2020-2021 (et troisième meilleur marqueur en activité) voudra démontrer qu’il n’a rien perdu de son talent malgré quelques pépins physiques ces dernières saisons.

Jean-François Paturaud