RMC Sport

XV de France : avec Jalibert, Cazeaux et Cretin contre l’Angleterre?

Après l’épisode du Covid-19 et le report de France-Ecosse, le staff des Bleus dévoilera jeudi à 12h15 son XV de départ pour le déplacement en Angleterre samedi. Peu de changements sont à attendre. Jalibert devrait être reconduit à l’ouverture. Cazeaux pourrait pallier le forfait de Le Roux en deuxième ligne.

Place au terrain. Et à la continuité. Après l’épisode du Covid-19 (17 cas positifs dont 12 joueurs) et de la bulle sanitaire percée, le XV de France est de retour au terrain avec en point de mire ce déplacement à Londres samedi (17h45) en match phare du Tournoi des VI Nations. Fabien Galthié et son staff feront logiquement confiance aux vainqueurs de l’Italie (10-50) et de l’Irlande (13-15) pour ce troisième match à l’extérieur de rang. Pour ce Crunch toujours aussi croustillant, face à des Anglais au creux de la vague, les Bleus pourront compter sur quasiment toutes leurs forces vives.

Un seul titulaire habituel manque à l’appel au sein des lignes arrières: l’ailier toulonnais Gabin Villière, indisponible six semaines après une blessure à la main. Teddy Thomas, remplaçant à Dublin, en profitera pour récupérer une place dans le XV de départ alors que Damian Penaud sera reconduit sur l’autre aile. Il portait le numéro 11 mercredi. A l’arrière, Brice Dulin tentera de confirmer une fois encore qu’il est redevenu indispensable. Au centre, Virimi Vakatawa est bien sûr de retour et palliera le forfait d’Arthur Vincent, après une bonne prestation en club, pour être associé à Gaël Fickou. Une paire dont l’efficacité n’est plus à prouver.

Evidemment, c’est au poste d’ouvreur que les interrogations étaient les plus nombreuses ces derniers jours. Qui de Romain Ntamack, de retour en sélection après avoir soigné sa fracture à la mâchoire, ou Matthieu Jalibert, titulaire lors des cinq derniers matchs des Bleus, portera le numéro 10 samedi à Twickenham? Comme révélé par RMC Sport mardi soir, c’est bien le Bordelais qui devrait conserver la confiance du sélectionneur pour évoluer aux côtés d’Antoine Dupont. "Matthieu a parfaitement rempli le contrat depuis qu’il a pris en charge l’équipe", disait d’ailleurs Laurent Labit, entraineur des lignes arrières, en conférence de presse mercredi. Ntamack devrait être au mieux remplaçant, après un seul match dans les jambes la semaine passée avec Toulouse contre Brive.

En troisième ligne, Charles Ollivon, remis du Covid comme bon nombre de ses partenaires, sera bien là. Comme à Rome, Grégory Alldritt, impressionnant ces dernières semaines, et Dylan Cretin, qui pourrait être préféré à Anthony Jelonch si l’on en croit les entrainements de la semaine, devraient l’accompagner. En deuxième ligne, le forfait de Bernard Le Roux, officialisé mardi, est une énorme tuile pour les Bleus tant le Racingman est un élément essentiel de cette équipe. Victime d’une élongation à une cuisse, l’international aux 46 sélections est incertain pour la réception du pays de Galles la semaine prochaine.

Willemse a pu réintégrer le groupe mercredi

Qui pour le remplacer ce week-end? Ce n’est pas si simple. Comme nous l’indiquions dans la journée, en raison d’un cas positif de Covid-19 chez un joueur de Clermont - qui a affronté Montpellier vendredi dernier - les internationaux du MHR ont été suivis de près à Marcoussis. Paul Willemse, placé à l’isolement, n’a pas pu s’entrainer normalement mardi, comme Anthony Bouthier. Le Bordelais Cyril Cazeaux (une seule sélection contre l’Italie en novembre dernier) et le Toulonnais Romain Taofifenua étaient alors associés. Mais, après de nouveaux tests, les deux Montpelliérains ont été autorisés à reprendre ce mercredi après-midi, pour la séance à haute intensité en compagnie de huit joueurs des moins de 20 ans, tous immuno-covid. Willemse est assuré de débuter samedi, possiblement avec Cazeaux, dont le profil de numéro 4 pourrait être complémentaire, plus que la puissance de Taofifenua. 

Enfin, en première ligne, pas de surprise, Mohamed Haouas, Julien Marchand et Cyril Baille, tous les trois contaminés mais désormais opérationnels, débuteront cette rencontre particulièrement attendue. Fabien Galthié, qui ne s’est pas encore exprimé publiquement depuis ce douloureux épisode de la bulle percée, confirmera tous ses choix jeudi à 12h15 aux côtés du manager Raphaël Ibanez.

La compo probable du XV de France : Dulin - Thomas, Vakatawa, Fickou, Penaud - (o) Jalibert, (m) Dupont – Ollivon (cap), Alldritt, Cretin - Willemse, Cazeaux - Haouas, Marchand, Baille

JF.Paturaud