RMC Sport

XV de France: Huget veut s'inspirer du Mondial 2018 des Bleus

Yoann Huget, pressenti pour débuter face à l'Angleterre samedi (10h15) est passé en conférence de presse ce mercredi. L'occasion d'aborder l'enjeu de ce "Crunch" et de tenter une comparaison avec l'équipe de France de football lors de la dernière Coupe du monde.

Jacques Brunel et ses hommes ramèneront-ils la coupe à la maison? C'est ce qu'a espéré fortement Yoann Huget en conférence de presse ce mercredi, lui qui sera normalement aligné ce samedi par son sélectionneur pour tenter de battre l'Angleterre lors du "Crunch" dans la dernière affiche des Bleus en phase de poules.

"Ce match est important car il y a eu des approximations sur les deux premiers matchs et on veut clarifier certains secteurs et avoir des certitudes pour les quarts de finale", a rappelé sérieusement l'ailier du XV de France, qui fait office de joueur d'expérience du haut de ses 32 ans.

"Ils n'étaient pas très bons en phase de groupes aussi"

Malgré les 3 victoires consécutives donc, le jeu des Bleus reste encore à désirer avec deux succès à l'arraché face à l'Argentine et aux Tonga. "On veut aussi que les Français retrouvent un peu d'envie en nous voyant jouer, on entend les critiques", reconnaît le joueur du Stade Toulousain. "On a eu de la chance, il y a eu la Coupe du monde de football l'an passé, il faut se servir de ce qu'ils ont réussi à faire".

Une comparaison qui semble visiblement inspirer Huget et ses coéquipiers, alors que les Bleus de Didier Deschamps ont gagné la Coupe du monde en Russie l'an passé. "Ils n'étaient pas très bons en phase de groupes et ils ont un deuxième parcours remarquable. A nous de prendre l'expérience et d'aller le plus loin possible dans cette compétition, et ça commence dès l'Angleterre", juge Huget. Si le typhon qui sévit actuellement au Japon permet à la rencontre de se dérouler normalement, les Français auront l'occasion de prouver ce samedi (10h15) les progrès effectués par le groupe. Histoire d'oublier aussi l'échec subi à Twickenham (44-8) en février dernier lors du tournoi des VI Nations. 

GL