RMC Sport

Plan de sobriété énergétique: stades, gymnases, piscines... des mesures vont également concerner le sport

Le gouvernement va présenter ce jeudi son plan de sobriété énergétique mais plusieurs mesures sont déjà sorties dans la presse et en révèlent plus sur les efforts à fournir par le monde du sport.

Fini le temps des polémiques, place aux actions concrètes. Le gouvernement et la Première ministre Elizabeth Borne vont présenter ce jeudi leur plan de sobriété énergétique pour la France.

Si les pouvoirs publics sont invités à "prendre le train plutôt que l’avion pour les trajets professionnels de moins de quatre heures" - rappelant clairement les récentes critiques contre le PSG et ses déplacements en avion - le sport français est également appelé à faire des efforts pour l’environnement, selon les éléments dévoilés par la radio Europe 1.

Le gouvernement fait baisser la température

Parmi les 15 mesures phases dont le gouvernement Borne va faire son nouveau cheval de bataille en cette fin d’année 2022, les collectivités territoriales sont invitées à baisser le chauffage dans les installations sportives.

"Réduire le chauffage des équipements sportifs: en diminuant de deux degrés la température des gymnases et d’un degré la température de l’eau des piscines, comme le recommande l’Association nationale des élus du sport (ANDES)", précise ainsi l’une des nouvelles normes présentées dans le document gouvernemental intitulé 'Plan de sobriété énergétique: une mobilisation générale'. Un bon moyen de rappeler l’engagement de tous les acteurs du sport, y compris au niveau amateur.

Moins de lumière pendant les matchs de L1 et de Top 14

En juillet dernier, Amélie Oudéa-Castéra avait lancé une idée qui avait sourire certains passionnés de sport en ouvrant la porte à une interdiction des rencontres en soirée. Notamment pour réduire la facture énergétique en matière d’éclairage. La proposition de la ministre des Sports semble avoir fait son chemin puisque le gouvernement a négocié des accords avec les différents acteurs du football et du rugby professionnel pour trouver des solutions durables.

"Réduire de près de 50% le temps d’éclairage des avant-match et des après-match pour les compétitions se déroulant en journée et de plus de 30% pour les matchs en soirée, prévoit encore le plan de sobriété énergétique de l’Etat. Grâce à l’engagement de la Ligue de football professionnel (LFP), de la Ligue nationale de rugby (LNR), des clubs professionnels et des diffuseurs TV."

Jean-Guy Lebreton