RMC Sport

Mondiaux de biathlon: l'entraîneur des Bleues tient son pari et court un marathon

Promesse faite, promesse tenue pour Frédéric Jean. L'entraîneur de l'équipe féminine s'était lancé le défi de courir un marathon en cas de médailles individuelles aux Mondiaux de biathlon. Après les deux breloques du week-end d'Anaïs Chevalier-Bouchet, Frédéric Jean a tenu son pari.

Il avait promis de courir un marathon si ses filles décrochaient deux médailles individuelles aux championnats du monde à Pokljuka, en Slovénie. Il a tenu parole. Frédéric Jean, l’entraîneur de l’équipe de France féminine de biathlon, a couru 42km195 autour du lac de Bled en Slovénie, soit un peu plus de 7 tours de lac.

La "faute" à Anaïs Chevalier-Bouchet qui a décroché ce week-end deux médailles, en argent sur le sprint et en bronze sur la poursuite. Peu après 8h ce lundi matin, journée sans course dans ces mondiaux, Frédéric Jean, 37 ans et ancien biathlète international, s’est donc élancé accompagné dans un premier temps sur quelques kilomètres par Anaïs Chevalier-Bouchet à l’assaut du marathon.

Un défi réalisé en trois heures et demie

D’autres membres du staff et athlètes comme Quentin Fillon-Maillet, Antonin Guigonnat ou le champion du monde Émilien Jacquelin se sont relayés pour l’accompagner tout au long de son défi qu’il a terminé en 3h34 ! L'entraîneur a été félicité à son arrivée par plusieurs membres de l’équipe de France dont Antonin Guigonnat qui avait déniché une rubalise de chantier qu’il a tendu entre deux poteaux avec Anaïs Bescond en guise de ligne d’arrivée.

"Ce n'était pas un petit défi, chapeau le coach", souriait la triple médaillée olympique de Pyeongchang. La deuxième semaine des Mondiaux s’annonce douloureuse, musculairement, pour Frédéric Jean, qui n’a pas prévu de remettre ça en cas de nouvelles médailles.

JR