RMC Sport

Avant de défier Povetkin, Joshua relègue le foot au second plan en Angleterre

Anthony Joshua affronte ce samedi soir Alexander Povetkin dans le stade de Wembley, le temple du football anglais (à partir de 20h45, en direct sur RMC Sport 1). Et le boxeur britannique qui va défendre ses quatre ceintures mondiales chez les lourds face au Russe, a déjà réalisé un petit exploit: damer le pion au football dans les journaux anglais.

Opposé ce samedi au Russe Alexander Povetkin (à partir de 20h45, en direct sur RMC Sport 1), Anthony Joshua fait la une de tous les cahiers sports des quotidiens londoniens. "Je ne suis pas une célébrité, je suis un combattant", clame-t-il en une des pages sport du Times avec une photo où le boxeur de Watford semble rugir. Le foot reprend tout de même ses droits dès la deuxième page, et il faut chercher en milieu de cahier une double-page et ce grand titre: "La peur de la défaite maintient Joshua sur le qui-vive".

La dernière page du Daily Mail, qui ouvre le sport, est consacrée à Joshua. "Il y a trop d’enjeux pour moi pour que je perde", est-il écrit en grosses lettres à côté d’une photo du face-à-face de vendredi avec le Russe lors de la pesée. On y retrouve également la chronique de l’ancien champion du monde des lourds-légers Johnny Nelson qui débute par un avertissement: "Ça ne me surprendrait pas d’acheter mon journal demain et de voir en gros titre que Joshua a été battu par Povetkin."

>> Cliquez ici pour vous abonner aux offres RMC Sport

Focus sur les origines de Joshua

Et d’avertir les supporters de "AJ" qui penseraient le Russe en-dessous du niveau des Wilder et Fury: "Croyez-moi, ce type est dangereux! Rapide, surpuissant. Un ancien champion olympique qui n’a perdu que contre Wladimir Klitschko, et le Klitschko qui était à l’époque bien meilleur que celui qu’a mis KO Joshua." Seul The Guardian joue la contre-programmation avec une Une de son cahier sport consacrée à la Ryder Cup programmée le week-end prochain en France.

Le Daily Telegraph ouvre sur un angle original avec les racines africaines de Joshua exprimées à travers les tatouages sur son corps. Un reporter du journal est allé sur les traces des origines de Joshua à Sagamu, au nord de Lagos, la plus grande ville du Nigeria. Joshua s’est fait tatouer le continent africain sur l’épaule droite, mais n’évoque que rarement ses racines. Certains de ses rivaux comme Deontay Wilder ou Tyson Fury s’en sont même servis pour tenter de le déstabiliser, rappelle le journal.

"Enlève l’Afrique de ton bras. Ce sont des guerriers, toi tu es Britannique mon frère!", pour Wilder. "Je suis plus Nigérian que toi", avait même lancé Fury. Le père et la mère de Joshua sont tous les deux nés au Nigeria avant d’émigrer en Angleterre.

Les journaux anglais présentent le combat de Joshua
Les journaux anglais présentent le combat de Joshua © -
Julien Richard