RMC Sport

Boxe: retraite, politique... Pacquiao maintient le suspense sur son avenir

Manny Pacquiao a perdu ce week-end face à Yordenis Ugas pour son retour dans les rings lors d’un combat pour le titre WBA des poids welters. La légende philippine de 42 ans a maintenu le suspense sur son avenir mais n’a pas fermé la porte à une candidature pour la présidentielle dans son pays.

Les adieux d’une légende? Battu par le Cubain Yordenis Ugas par décision unanime des juges, Manny Pacquiao a peut-être disputé le dernier combat de boxe de sa carrière chez les pros (diffusé sur RMC Sport). A bientôt 43 ans, il les fêtera en décembre prochain, le Philippin n’a pas démérité mais s’est révélé incapable de conquérir le titre WBA des poids welters dans la nuit de samedi à dimanche à Las Vegas. Dans la foulée de ce défi manqué, le Philippin n’a rien acté définitivement pour la suite de son aventure dans le ring.

"J’ai eu du mal à m’ajuster à son style dans le ring. Cela a été un problème pour moi. Je n’ai pas eu un bon départ. Mes jambes n’étaient pas au top et c’est pour cela que j’ai eu du mal à bouger, a brièvement analysé la légende de la boxe mondiale. […] Je remercie les fans d’être venus ce soir. J’apprécie l’effort malgré la pandémie. Et ce que l’on a vécu ces derniers mois. Je suis désolé d’avoir perdu ce soir. Pardon les gars. Je ne sais pas (si je vais revenir sur le ring, ndlr). Je ne sais pas. Je vais déjà me reposer et me relaxer. Je prendrai une décision après."

"Dans le futur, il se pourrait que vous ne voyiez plus Manny Pacquiao combattre sur un ring. J'ai beaucoup fait pour la boxe et la boxe a fait beaucoup pour moi. J'ai hâte de passer du temps avec ma famille et de penser à mon futur dans la boxe. Dans mon coeur, je veux continuer à me battre, mais il faut aussi que je prenne en compte mon corps. Laissez-moi me reposer, et je vous dirai", a-t-il insisté.

"Une annonce définitive le mois prochain"

Après ce qui pourrait constituer son ultime combat, "Pac-man" devrait rapidement se lancer dans la course à l’élection présidentielle 2022 aux Philippines. Là encore, le seul boxeur de l’histoire à avoir été champion du monde pendant quatre décennies différentes a laissé planer le doute. Déjà membre du Congrès par le passé et actuellement sénateur dans son pays, Manny Pacquiao se prononcera rapidement au sujet de son engagement en politique.

"Je ferai une annonce définitive le mois prochain. Je sais que je vais faire face à de plus gros problèmes qu’en boxe et mon but c’est d’aider les gens, a encore assuré Manny Pacquiao à destination du public. Pour les fans, j’ai vraiment apprécié votre soutien. […] J’espère que dans mes 26 ans de carrière je vous ai un peu rendu heureux. Bravo à Yordenis Ugas pour sa victoire, c’est la boxe."

Pas encore (officiellement) retraité des rings, Manny Pacquiao risque rapidement d’avoir à faire face à des défis encore plus relevés que les Yordenis Ugas, Errol Spence Jr et autres Terence Crawford. Vice-présidente sortante, Leni Robredo pourrait bien constituer sa plus grande rivale pour l’élection présidentielle philippine. A condition, bien sûr, que le boxeur raccroche les gants pour se consacrer définitivement à la politique.

>> La boxe, l'UFC, le MMA... les offres RMC Sport pour vous abonner

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport