RMC Sport

Boxe: Tony Yoka va faire son grand retour face à Carlos Takam

Tony Yoka et Carlos Takam

Tony Yoka et Carlos Takam - Icon Sport

Disparu des radars depuis sa première défaite professionnelle contre Martin Bakole en mai dernier, Tony Yoka (30 ans) va faire son retour le 11 mars prochain face à un autre Français, le vétéran Carlos Takam (42 ans). Une belle affiche en perspective.

On l’avait quitté le visage tuméfié et les larmes aux yeux, dans un Bercy aussi sonné que lui. Sévèrement (et logiquement) battu aux points par le Congolais Martin Bakole en mai 2022, Tony Yoka (11V, 1D) avait depuis disparu des radars médiatiques, digérant dans l’ombre sa première défaite chez les pros. Et préparant son retour, aussi.

Ce lundi, huit mois après son revers, le prochain combat de Yoka a en effet été officialisé. Le champion olympique 2016 affrontera son compatriote Carlos Takam (39V, 7D, 1N) le 11 mars prochain à Paris. Un beau duel en perspective, qui opposera les deux poids lourds tricolores les mieux classés.

Un tournant pour Yoka

Ce choc permettra aussi de reprendre le fil d'une histoire interrompue il y a environ un an, puisque Yoka et Takam devaient s'affronter en 2022, avant annulation en raison d'une blessure du vétéran de 42 ans. Ce qui avait poussé Yoka (30 ans) à se tourner vers Bakole... pour le résultat que l'on connait.

Alors qu'il aurait pu se tourner vers un adversaire "abordable" pour se relancer, Tony Yoka, avec cette affiche, se lance un défi face à un boxeur plus vieux, certes, mais aussi plus expérimenté. S'il reste sur deux défaites contre le Britannique Joe Joyce (juillet 2021) et le Russe Arslanbek Makhmudov (septembre 2022), Takam a avant cela combattu certains des meilleurs de la catégorie comme Alexander Povetkin, Derek Chisora ou Anthony Joshua.

"C'est un adversaire qui est très sérieux, on va dire que c'est une porte d'entrée dans le top 10 mondial, a déclaré Tony Yoka auprès de Canal+. Il est très fort, en tout cas en termes de classement et de niveau, c'est potentiellement le plus fort que j'ai affronté. C'est ce que les supporters attendent de moi, de revenir avec panache, avec un gros combat, et montrer que le combat contre Bakole était une erreur."

Ce duel se présente comme un tournant dans la carrière de Yoka. En cas de victoire face à une valeur sûre, "l'Artiste" pourra effectivement fermer le chapitre Bakole et repartir de l'avant. Mais si jamais il venait à s'incliner, l'ancien héros de Rio - qui rêvait de ceintures et le disait tout haut - devra forcément s'interroger sur la suite à donner à sa carrière.

C.C.