RMC Sport

UFC: après avoir terrassé McGregor, Poirier réclame un combat pour le titre

Epoustouflant vainqueur par KO de Conor McGregor dans le combat principal de l’événement UFC 257 dimanche à Abu Dhabi, l’Américain Dustin Poirier ne sait pas encore ce que lui réserve l’avenir. Mais il rêve de conquérir le titre des légers de Khabib Nurmagomedov en attendant, notamment, une hypothétique sortie de retraite du champion russe.

Dustin Poirier a frappé un grand coup dimanche à Abu Dhabi. L'Américain a triomphé de Conor McGregor lors du Main Event à l'UFC 257. Un take down au 1er round puis énorme KO lors de la 2eme reprise auront eu raison du Notorius, impuissant et au sol dans la cage. Un coup de tonnerre chez les légers autant que dans l'histoire du MMA. "Je suis content mais pas surpris, j’ai fait le travail, a commenté à chaud l'Américain de 32 ans sur RMC Sport 1. Conor un vrai pro, je n’ai que du respect pour lui. On est à un partout maintenant. Je suis juste content. Je suis content de ma position."

Heureux d'avoir remis les compteurs à égalité sept ans après sa défaite au 1er round contre l'Irlandais, Dustin Poirier a aussi eu une pensée pour les victimes de la pandémie qui fait des ravages aux Etats-Unis. Et notamment chez lui, en Louisiane : "Ce combat était grand, cette victoire était grande mais on se bat pour des choses bien plus importantes à la maison."

"Je savais que j’étais prêt !"

Lui n'a fait qu'une bouchée de McGregor dans un combat très bien maîtrisé. "L’objectif était d’être technique, analyse-t-il. Parfois j’ai de mauvaises habitudes. Je n’ai pas voulu m’exciter au moment où je l’ai touché. Parfois je me mets dans des situations difficiles, à m’exciter. Je savais que McGregor était un adversaire difficile notamment dans le domaine de la boxe. On savait que son timing était l’un des meilleurs mais je n’en avais rien à foutre, je savais que j’étais prêt !"

"Même si Khabib ne revient pas, pour moi, c’était un combat pour le titre"

Et maintenant ? Officiellement, la couronne des légers appartient toujours à Khabib Nurmagomedov même si l'invincible combattant russe a pris sa retraite à l'automne 2020. Il n'y a pas de titre intérimaire. Le patron de l'UFC Dana White qui a rencontré le Khabib n'a pas exclu son retour face au vainqueur du duel Poirier-McGregor. "Même si Khabib ne revient pas, pour moi, c’était un combat pour le titre", lâche l'Américain en bombant le torse. L'avenir dira s'il peut glaner la couronne de l'Aigle du Daghestan". Une belle face à son adversaire du jour ou un combat face à Michael Chandler, impressionnant dimanche contre Dan Hooker, ne sont pas non plus à exclure.

>>> L'UFC revient sur RMC Sport, abonnez vous ici pour ne rien manquer de toutes les soirées de l'année

ABr