RMC Sport

UFC: jusqu'à six mois de repos forcé pour McGregor?

Sévèrement battu par Dustin Poirier le week-end passé à l'UFC, Conor McGregor pourrait être privé de combat durant les 180 prochains jours à cause de sa blessure à la jambe droite, selon le rapport médical de l'organisation.

Vaincu par TKO dans la nuit de samedi à dimanche par Dustin Poirier, Conor McGregor, avant même de sortir de l'octogone, a fait comprendre à tout le monde qu'il avait bien l'intention de poursuivre sa carrière à l'UFC. Reste à savoir quand l'Irlandais pourra combattre...

Assez sévèrement touché à la jambe droite, McGregor a vu le staff médical de l'UFC lui infliger une "suspension médicale" de 180 jours, histoire qu'il ne retourne pas dans la cage avant d'être parfaitement remis de ses blessures. De quoi perturber ses plans? A priori, non.

>> L'UFC revient sur RMC Sport, abonnez-vous ici pour ne rien manquer de toutes les soirées de l'année

Un troisième combat contre Poirier?

Le rapport précise que la suspension pourra être revue à la baisse si les radios de son tibia-péroné ne montrent aucune lésion sérieuse. Quoi qu'il en soit, le "Notorious" devra respecter au minimum une période de 45 jours sans combat, et de 30 jours sans contact, même à l'entraînement. Le tarif habituel après une défaite par TKO.

"Ma jambe est complètement morte, avait reconnu l'intéressé en conférence de presse d'après-combat. C'est comme si j'avais un ballon de football américain dans mon costume..."

Depuis, l'Irlandais a posté plusieurs photos de lui se reposant - et reposant sa jambe - à Abou Dabi. En évoquant notamment la suite, et un éventuel troisième combat contre Poirier... "Ce n'était pas mon jour, mais c'était un bon combat pour m'améliorer, a écrit McGregor. Je suis assez excité par une trilogie, option que j'ai entre les mains. Dustin est un sacré compétiteur, et j'ai hâte d'y retourner." 

CC