RMC Sport

Indian Wells - Nadal est bien de retour

Rafael Nadal

Rafael Nadal - -

Dominateur avant de connaitre un passage à vide dans le premier set, Rafael Nadal a su se reprendre pour l’emporter, avec autorité sur Juan Martin Del Potro en finale d’Indian Wells (4-6, 6-3, 6-4). Un succès d’envergure qui confirme son retour au premier plan.

Le corps allongé sur le sol. Face vers le ciel. Toutes dents dehors, le sourire enchanteur. Et les poings serrés, levés. Rafael Nadal vient de remporter le Masters 1000 d’Indian Wells aux dépens de Juan Martin Del Potro (4-6, 6-3, 6-4), ce dimanche. L’image de joie est habituelle chez le Majorquin. On l’avait juste un peu oublié suite à la longue absence de l’intéressé, au purgatoire pendant sept mois afin de soigner sa blessure au genou gauche. Et même si le 5e joueur mondial avait déjà raflé un titre il y a quinze jours à Acapulco, en infligeant au passage une véritable leçon à David Ferrer (6-0,6-2), quoi de mieux pour signer un vrai come-back au premier plan, que de le faire à Indian Wells, considéré comme beaucoup comme le 5e tournoi du Grand Chelem ?

Nadal a triomphé donc et pourtant, l’affaire n’était pas forcément bien engagée pour l’Espagnol, aux yeux brillants au moment de soulever le trophée tant convoité. Menant 3 jeux 0 dans le premier set, l’intéressé accuse un curieux et impressionnant coup de mou alors que la manche lui tend les bras. C’est finalement Del Potro, tout heureux de pouvoir se relancer, qui l’emporte, plus réaliste que son adversaire au moment de breaker. Un set contre lui, 3 jeux zéro de nouveau dans le deuxième mais en sa défaveur cette fois, Nadal, dos au mur, n’a pas d’autre choix que de passer la seconde. Chose faite dans la foulée puisque cinq jeux consécutifs plus tard, c’est lui qui arrache le gain du deuxième set (6-3).

Victorieux mais déjà forfait à Miami

Victorieux en demi-finale de Novak Djokovic, Del Potro accuse le coup physiquement. Et paie les efforts concédés face au Serbe et un jour plus tôt devant Andy Murray. La Tour de Tandil vacille, suffisamment pour permettre à Nadal de continuer sur sa lancée. Si Del Potro maintient le suspense en enlevant trois balles de match sur son service, « Rafa » se chargera lui-même de finir le travail sur sa mise en jeu. Premier tournoi sur dur depuis un an, premier succès pour l’Espagnol sur cette surface depuis trois ans. Troisième titre également pour lui sur les quatre finales qu’il a disputées depuis son retour à la compétition, sur un court qu’il connait très bien pour y avoir triomphé en 2007 et 2009. Reste plus qu’à enchainer désormais. Mais pour cela, il faudra attendre. Car Nadal a d’ores et déjà déclaré forfait pour le Masters 1000 de Miami, qui démarre ce mercredi. Certainement pour mieux préparer la défense de son titre et de ses points à Monte-Carlo, mi-avril, où là encore, il sera particulièrement attendu.

dossier :

Rafael Nadal

A.D