RMC Sport

Nadal vise le septième ciel

-

- - -

Dans une finale 100% espagnole ce dimanche sur le Rocher (14h30), David Ferrer tentera d’empêcher l’insatiable Rafael Nadal de rafler son septième titre d’affilée à Monte-Carlo.

David Ferrer peut-il empêcher Rafael Nadal de remporter une septième victoire d’affilée sur la terre battue de Monte-Carlo ? Difficile à imaginer. S’il a concédé un set à Andy Murray, son premier sur le Rocher depuis deux ans, le numéro un mondial est tout de même venu à bout du numéro 4 mondial en trois sets et 2h58 de jeu (6-4, 2-6, 6-1). « Je suis content d’être en finale pour mon premier tournoi de la saison sur terre battue mais j’ai joué trop court, juge le Majorquin. Ça a permis à Andy de s’exprimer. »
Au bord du forfait en raison d’une douleur au coude droit, l’Ecossais avait subi une injection de cortisone juste avant la rencontre, retardant le coup d’envoi d’une petite vingtaine de minutes. « Samedi matin, je ne pouvais même pas servir », soupire l’Ecossais.

Murray était blessé

Au courage, Murray donnera néanmoins du fil à retordre au roi de l’ocre mais craquera dans le dernier set. « Si je veux gagner ce dimanche, je devrais jouer beaucoup mieux face David Ferrer qui a un physique incroyable », estime Nadal.
Un peu plus tôt dans l’après-midi, le numéro 6 mondial avait connu moins de tracas que son compatriote face à l’Allemand Jürgen Melzer, dominé en deux sets 6-3, 6-2. Si David Ferrer a gaspillé moins d’énergie que Nadal, le numéro un mondial reste pourtant l’immense favori pour la victoire finale. Avec un bilan de 11 succès contre 4 défaites face à son adversaire, il devra toutefois oublier leur dernière confrontation directe. En quart de finale du dernier Open d’Australie, David Ferrer avait privé le Majorquin d’un quatrième triomphe consécutif en Grand Chelem…. Un signe ?

dossier :

Rafael Nadal