RMC Sport

Open de Moselle: Paire rate le coche en finale... et fond en larmes

-

- - -

Favori de la finale de l'Open de Moselle à Metz, Benoît Paire s'est incliné ce dimanche face à l'Allemand Peter Gojowczyk (7-5, 6-2). Un échec qui a particulièrement marqué le Français, en larmes à l'issue du match.

Il a tenté. Deux fois. Mais à chaque fois, les larmes étaient trop fortes pour le laisser s'exprimer. Benoît Paire était inconsolable ce dimanche, à l'issue de sa défaite en finale de l'Open de Moselle. Le tennisman français sortait d'une semaine de rêve à Metz, durant laquelle il s'était offert le scalp du 12e mondial, David Goffin, en demi-finale et avait même réaffirmé auprès du capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, Yannick Noah, son envie de disputer la finale face à la Belgique.

A lire aussi: disputer la finale de Coupe Davis "serait un rêve" pour Paire

Cette semaine idéale, Paire devait la valider par un titre, le second de sa carrière sur le circuit ATP, face à un adversaire, l'Allemand Peter Gojowczyk encore fanny et, sur le papier, bien moins outillé que lui, avec sa 95e place au classement mondial. Mais à l'arrivée, les choses ont mal tourné pour le 41e mondial, qui vient de perdre quatre des cinq finales qu'il a jusqu'à présent disputé dans sa carrière. Alors que le premier set semblait équilibré, Paire a eu toutes les peines au fil de la rencontre à assurer son service, contesté à 5-5 par Gojowczyk, vainqueur du set dans la foulée (7-5).

L'Allemand, sur un nuage dimanche, n'a eu besoin que d'un nouveau break, d'entrée de manche celui-là, pour faire perdre pied à Paire, mené 4-0 sans jamais parvenir à se révolter. Une heure dix, voilà le temps qu'il aura fallu à Gojowczyk pour déflorer un palmarès encore vierge et arracher des larmes à Benoît Paire. Il faudra un peu plus de temps, assurément, à ce dernier, pour digérer son échec du jour.

VIDEO: l'oeil en sang de Rooney après un gros coup de coude

A.D