RMC Sport

Coupe Davis: Pouille compare la réforme à une "peine de mort" pour la compétition

Lucas Pouille

Lucas Pouille - AFP

Lucas Pouille a vertement critiqué ce mardi le projet de refonte de la Coupe Davis présenté par la Fédération internationale de tennis, que le Français a comparé à "une peine de mort" pour la compétition..

L'ITF veut modifier en profondeur la Coupe Davis. Actuellement, la compétition se joue sur quatre week-ends tout au long de la saison et dans de nombreux pays. L'idée de la Fédération internationale de tennis est désormais de la transformer en mini-Coupe du monde, réunissant dans un même lieu sur une semaine les 18 meilleures nations mondiales.

Une réforme qui ne passe pas auprès des Français, tenants du titre. Comme Yannick Noah, capitaine des Bleus, ou Lucas Pouille. "Pour moi, c'est une peine de mort pour la Coupe Davis", a confié le numéro 1 français et 15e mondial depuis Dubaï, où il s'est qualifié pour le deuxième tour en battant le Letton Ernest Gulbis (6-4, 6-4). "Ils ont juste pris l'idée de l'ATP d'une Coupe du monde par équipes. C'est exactement la même chose. Une semaine, beaucoup d'équipes, pas mal d'argent. C'est ce qu'ils veulent faire."

"On ne prend jamais de vacances ?"

Le Nordiste a également regretté l'organisation d'un tournoi en un lieu unique, surtout en fin d'année. "Quand vous ne jouez pas à la maison, ou dans le pays contre lequel vous jouez, ce n'est plus la Coupe Davis. Tous ceux qui ont vécu un match de Coupe Davis savent que c'est différent. Ce ne sera pas la même atmosphère. Je pense que c'est une très mauvaise idée. Apparemment, ce sera la dernière semaine de novembre. On s'arrête quand? On ne prend jamais de vacances?"

A lire aussi >> "C’est une bonne initiative", Nadal soutient Piqué dans sa révolution de la Coupe Davis

VIDEO. Becker ravi de la refonte de la Coupe Davis (et tacle les Français)

AFP