RMC Sport

Disparition de Peng Shuai: le ministère chinois des Affaires étrangères "pas au courant de la situation"

Le ministère chinois des Affaires étrangères a fait savoir vendredi qu'il n'avait pas d'information à donner concernant la disparition de la joueuse de tennis Peng Shuai. Elle n'a pas donné de nouvelles rassurantes depuis qu'elle a accusé un ex-haut dirigeant chinois de l'avoir contrainte à une relation sexuelle.

C’est une affaire qui prend chaque jour un peu plus d’ampleur. Depuis qu’elle a accusé un ancien haut dirigeant chinois de l'avoir contrainte à une relation sexuelle avant d'en faire sa maîtresse, la joueuse de tennis Peng Shuai (35 ans) n’a plus donné de nouvelles. Hormis via un message lui ayant été attribué mercredi mais dont on peut douter de la véracité puisqu’il a été dévoilé par la chaîne d'État chinoise CGTN. Au contraire, ce texte relayé par les médias officiels chinois n’a fait qu’accroître l’inquiétude autour de l’ancienne numéro un mondiale de double.

En réaction, le patron de la WTA Steve Simon, qui gère le circuit professionnel féminin de tennis, a fait savoir qu’il envisageait de retirer les compétitions de Chine si Pékin ne faisait pas la lumière sur cette disparition. Et pourtant, le ministère chinois des Affaires étrangères a assuré ce vendredi n’avoir aucune information à donner sur cette affaire. Le porte-parole du ministère, Zhao Lijian, a déclaré aux journalistes que l'affaire n'était "pas une question diplomatique". "Je ne suis pas au courant de la situation", a-t-il simplement commenté dans des propos rapportés par l'agence AP.

Le hashtag #WhereIsPengShuai massivement repris

Sur ses réseaux sociaux, Peng Shuai a accusé début novembre l'ancien vice-Premier ministre Zhang Gaoli, qui a été de 2013 à 2018 l'un des sept hommes politiques les plus puissants de Chine, de l'avoir contrainte à une relation sexuelle. Depuis, la joueuse n'a pas fait d'apparition publique. Sur Twitter et Instagram, plusieurs grands noms du tennis mondial ont repris le hashtag #WhereIsPengShuai exprimer leur inquiétude. L’ex-numéro un mondiale Naomi Osaka s'est ainsi dite "choquée par la situation".

"Je suis dévastée et choquée. (...) J'espère qu'elle est en sécurité et qu'elle va être retrouvée le plus vite possible. Ça doit faire l'objet d'une enquête et nous ne devons pas rester silencieux", a réagi de son côté Serena Williams. Même préoccupation du côté de Novak Djokovic : "Honnêtement, c'est choquant qu'elle ait disparu." Comme expliqué par RMC Sport, la Fédération internationale de tennis a demandé des comptes à la Fédération chinoise, afin de recueillir le plus d'éléments possibles quant à la situation de Peng Shuai. Les deux instances sont en contact permanent.

RR