RMC Sport

Fed Cup: les Bleues préparent le double dans les moindres détails

L'équipe de France de Fed Cup affronte les Etats-Unis ce week-end (21 et 22 avril) à Aix-en-Provence pour une place en finale. Menées par Kristina Mladenovic, elles ont peaufiné leurs réglages en double ce jeudi, sous les yeux du staff américain.

A deux jours du début de la demi-finale de Fed Cup face aux Etats-Unis, l'équipe de France prépare l'éventuel double décisif dans les moindres détails. Pendant la séance du jour, qui aura duré deux heures sur le central de l'Arena du Pays d'Aix, Kristina Mladenovic et Amandine Hesse ont peaufiné leurs réglages face à Pauline Parmentier et le sparring partner de l'équipe de France, Alexis Musialek. Et pour cause, lors du quart de finale, la paire Mladenovic-Hesse a créé l'exploit et arraché la qualification face à la Belgique lors d'un double décisif pour ce qui constituait leur deuxième association dans la compétition.

Avant le début du match d'entraînement ce jeudi, Kristina Mladenovic demandait même à Pauline Parmentier et Alexis Musialek de reproduire le style de jeu de leurs futures adversaires et notamment celui de Bethanie Mattek-Sands, ancienne numéro 1 mondiale de la spécialité. Entre les points, Kristina Maldenovic, se comportant en patronne, n'hésitait à donner des conseils de placement à Amandine Hesse. Yannick Noah n'a pas lâché ses deux joueuses pendant la séance. Très présent, il a prodigué de nombreux conseils à Amandine Hesse, qui n'a que très peu d'expérience dans la compétition avec une première sélection en 2017 et trois matches joués.

Le staff américain en tribunes

"Relâche toi", lui soufflait-t-il au début de la séance. La capitaine profitait de chaque point gagné au combat pour en tirer le positif et applaudir sa paire: "C'est bien il faut aller à la bagarre, faut se bagarrer!". Un état d'esprit qu'il faudra avoir à tout prix dimanche en fin de journée. Des réglages qui ont d'ailleurs été observés de près par le staff américain présent dans les tribunes pendant la première partie de l'entraînement français.

A lire aussi >> Benoît Paire songe à faire une pause jusqu'à Roland-Garros ou Wimbledon: "Je suis très usé"

Si les Bleues ont dû finir la séance dans une ambiance d'alarme incendie, déclenchée pour un exercice dans l'Arena, elles semblent prêtes à relever le défi du 5e match décisif dimanche soir. Mais pour cela, il faudra d'abord prendre deux points en simple face aux Américaines privées de leurs deux vedettes, Venus et Serena Williams.

RR avec Anthony Rech