RMC Sport

Cincinnati: Mannarino a bousculé Djokovic, hécatombe pour les Français

-

- - AFP

Adrian Mannarino n'est pas passé loin d'un très gros coup cette nuit au 2e tour du Masters 1000 de Cincinnati, mais a fini par s'incliner (4-6, 6-2, 6-1). Benoît Paire, Jérémy Chardy et Alizé Cornet ont aussi été éliminés.

L'ancien numéro un mondial Novak Djokovic s'est extirpé mercredi d'une situation mal engagée face à Adrian Mannarino au 2e tour du tournoi de Cincinnati. Djokovic, récent vainqueur de Wimbledon, a remonté un handicap d'un set face à Mannarino avant de s'imposer assez facilement dans les deux dernières manches (4-6, 6-2, 6-1).

"Je ne me sentais pas bien, je n'ai pas passé une bonne nuit et j'avais des douleurs pendant un set et demi", a avoué le Serbe de 31 ans, visiblement gêné par des crampes d'estomac et qui a fait appel au médecin pendant la deuxième manche. "J'ai réussi à m'en sortir avec l'aide du médecin et de Dieu... Je suis juste heureux d'avoir réussi à surmonter cette épreuve", a ajouté Djokovic, qui espère remporter à Cincinnati le seul Masters 1000 qui manque à son palmarès. "Bravo à lui (Mannarino, NDLR) pour avoir bien joué pendant le premier set, mais je n'étais pas vraiment moi-même."

Paire a tenu tête à Goffin

Après sa sortie précoce à Toronto la semaine dernière face au prodige grec Stefanos Tsitsipas, l'Allemand Alexander Zverev, 4e mondial, a connu une nouvelle déconvenue face au Néerlandais Robin Haase, 55e mondial (5-7, 6-4, 7-5). Zverev n'a jamais gagné le moindre match en quatre participations à Cincinnati. "Je trouve que j'ai bien joué, s'est félicité Haase, déjà quart-de-finaliste à Toronto. Mes retours étaient excellents. Son premier service est arrivé à 220 km/h et je l'ai directement renvoyé. J'étais bon de mon côté du court. Aujourd'hui, il faut avoir un peu de chance contre des membres du top 10 ou du top 20, voire du top 50."

Le Sud-Africain Kevin Anderson, 6e mondial et finaliste à Wimbledon, a mis fin au parcours de Jérémy Chardy en s'imposant 7-6 (8/6), 6-2, tandis que le dernier Français en lice, Benoît Paire, a cédé 5-7, 6-4, 6-2 contre David Goffin. Malgré un gros passage à vide dans le deuxième set, Nick Kyrgios, finaliste dans l'Ohio la saison dernière, a dominé Borna Coric 7-6 (7/1), 0-6, 6-3. Stan Wawrinka a justifié la wild-card que lui ont accordée mardi les organisateurs de l'US Open en venant à bout du Japonais Kei Nishikori 6-4, 6-4.

Lourde défaite pour Cornet

Dans le tableau féminin, la tenante du titre espagnole Garbine Muguruza, qui jouait son premier match depuis son élimination au 2e tour de Wimbledon, a subi la loi de l'Ukrainienne Lesia Tsurenko (2-6, 6-4, 6-4). "C'était un match horrible, mais je suis heureuse de m'être battue même si mon niveau était assez faible", a reconnu Muguruza, absente à Toronto la semaine dernière en raison d'une blessure au bras.

Touchée au genou gauche, la Danoise Caroline Wozniacki, 2e mondiale, a elle été contrainte à l'abandon face à Kiki Bertens, alors que la Néerlandaise avait remporté la première manche 6-4. La numéro un mondiale Simona Halep, fraîchement titrée à Toronto, n'a pas pu terminer son match face à la qualifiée australienne Ajla Tomljanovic, la rencontre ayant été interrompue par la pluie, alors que Halep menait 4-6, 6-4, 4-3.

La numéro 3 mondiale Sloane Stephens, qui défendra son titre à l'US Open à la fin du mois, n'a eu aucune difficulté pour se débarrasser de la qualifiée allemande Tatjana Maria 6-3, 6-2. Angélique Kerber, qui a remporté Wimbledon en juillet, s'est qualifiée pour les huitièmes aux dépens d'Anastasia Pavlyuchenkova 4-6, 7-5, 6-4. Alizé Cornet s'est elle lourdement inclinée face à la Russe Ekaterina Makarova 6-2, 6-0.

A lire aussi >> VIDEO. Cincinnati: au moment de jouer, Kyrgios réalise qu'il n'a pas ses chaussures

dossier :

Novak Djokovic

la rédaction avec AFP