RMC Sport

Masters 1000 de Paris-Bercy: laminé par Shapovalov, Monfils dit adieu au Masters

Gaël Monfils

Gaël Monfils - @AFP

Gaël Monfils n’a jamais existé en quart de finale du Rolex Paris Masters ce vendredi, contre le Canadien Denis Shapovalov (6-2, 6-2). Gaël Monfils devait l’emporter pour arracher un ticket pour Londres et le Masters. C'est raté.

Le rêve est passé. Gaël Monfils ne disputera pas le Masters. Dépassé et pris de vitesse par le Canadien Denis Shapovalov en quart de finale du Rolex Paris Masters (6-2, 6-2) ce vendredi, le Français a envoyé l’Italien Matteo Berrettini à Londres.

Tétanisé par la pression de l'enjeu cette semaine, le Français jouait mal, mais parvenait au moins à l’emporter, on ne sait trop comment d’ailleurs. Le soutien d’un public tout acquis à sa cause et des qualités mentales indéniables maintes fois éprouvées n’ont cette fois pas suffi contre un joueur de la trempe de Shapovalov.

Pourtant bien parti avec un premier jeu ponctué par un certain nombre de premières balles (6/8), le Français a craqué sur sa mise en jeu suivante en offrant trop facilement le premier break de la partie à son adversaire. Shapovalov a interprété les signaux et pouvait lâcher les chevaux.

Nadal ou Tsonga dans le dernier carré

Face à Gaël Monfils incapable de se montrer plus percutant sur ses premiers coups de raquette, et qui a très tôt cherché la solution en s’enfermant dans une filière d’attaquant qui n’est pas la sienne (6/14 de réussite au filet), Shapovalov n’avait plus qu’à cueillir les cadeaux par milliers.

Bien plus incisif et précis dans tous les compartiments du jeu (22 coups gagnants pour 16 fautes directes, contre 7 et 16 pour le Français), le Canadien a toujours contrôlé les échanges et dicté les points. D’un dernier ace au T, Shapovalov a conclu la démonstration en 59 minutes de jeu, à peine plus de temps qu’il n’en aura fallu à Novak Djokovic pour se défaire du Grec Stefanos Tsitsipas. Denis Shapovalov affrontera Rafael Nadal (n°2) ou le Français Jo-Wilfried Tsonga (35e) pour une place en finale.

dossier :

Gaël Monfils

QM