RMC Sport

Masters 1000 Paris-Bercy: les enjeux financiers du quart de finale de Monfils

Le quart de finale de Gaël Monfils contre Denis Shapovalov, ce vendredi au Rolex Paris Masters de Bercy, pourrait avoir une incidence financière considérable sur la prochaine saison du numéro un français.

Gaël Monfils joue plus qu’un quart de finale à Bercy. Ce vendredi, Le Français va défier Denis Shapovalov au Rolex Paris Masters. L’enjeu sera avant tout sportif pour le Français parce qu’il sera qualifié pour le Masters de Londres (10-17 novembre), s’il s’impose contre le Canadien.

Après avoir franchi un palier important sur le plan mental en l'emportant face à Radu Albot (un succès qui l’a assuré d’une place dans les dix premiers du classement ATP à l’issue de la saison), le numéro un français "espère mieux jouer demain" (aujourd’hui) pour planter la cerise sur le gâteau. La semaine de Gaël Monfils est riche d’enjeux pour lui, d'où cette pression qui l’étouffe sur le court depuis le début du tournoi parisien. Les résultats, plus que la qualité de ses performances, ont d'importantes répercussions financières.

Un impact pour les sponsors

La possible victoire de ce vendredi soir contre Shapovalov vaut 215.000 dollars. Par ailleurs, finir top 10 la saison sera également synonyme d’importantes retombées pour le numéro 1 français la saison prochaine. Il sera plus attractif pour les tournois ATP, hors Masters 1000 et Grand Chelem. Le montant de ses garanties sera plus important (ndlr, la somme que verse un tournoi à un top player et qui assure sa participation à un tournoi).

Sans compter les impacts pour les contrats de Gaël Monfils avec ses sponsors, où parfois sont inscrites des primes d'objectifs sportifs. En plus de ces sommes, en tant que membre du Top 10 Gaël Monfils va toucher "un bonus" pour son classement versé par l'ATP. Si au pire à la fin de la saison, il termine 10e mondial, Monfils touchera 252.000 dollars supplémentaires.

dossier :

Gaël Monfils

QM avec AR et ES