RMC Sport

Open d’Australie: Tsonga et Wawrinka s'engueulent en plein match

Stan Wawrinka et Jo-Wilfried Tsonga

Stan Wawrinka et Jo-Wilfried Tsonga - AFP

Stan Wawrinka s’est montré particulièrement irrité par Jo-Wilfried Tsonga, lors du quart de finale de l’Open d’Australie ce mardi (7-6, 6-4, 6-3). Au changement de côté à l’issue du tie-break, le Suisse a reproché au Français ses regards et a même menacé d’appeler le superviseur.

Le quart de finale de l’Open d’Australie entre Jo-Wilfried Tsonga et Stan Wawrinka a été accroché. Lors du premier set du moins. Et pas seulement sur le terrain.

A lire aussi >> Open d’Australie: Tsonga soufflé par Wawrinka

Le Suisse, qui l’a emporté en trois manches (7-6, 6-4, 6-3), s’est montré particulièrement agacé par le Manceau au changement de côté après son succès dans le tie-break, comme l’ont rapporté les commentateurs d’Eurosport.

"Qu'est-ce que tu as à me regarder comme ça ?"

« Qu'est-ce que tu as à me regarder comme ça ? Ce n'est qu'un match de tennis », a d’abord lancé le numéro 4 mondial avant de se plaindre à l’arbitre : « Faut qu'il arrête de me regarder comme ça sinon j'appelle le superviseur. » A la fin de la rencontre, les deux hommes, pas réputés pour être les plus grands amis sur le circuit n'ont pas esquivé une poignée de main... plutôt fraîche. 

Après le match, Wawrinka a minimisé l'incident: « Pour moi, comme je l’ai dit, des altercations il peut y en avoir. C’est pas la première fois qu’on en a sur un terrain. Il y a de la tension, il y a du stress. Il y a l’envie de ne pas perdre des deux côtés. Et voilà, avoir des soucis pendant un match ce n’est pas bien grave et ce n’est pas le plus important non plus. Le plus important c’est qu’après le match, ce soit réglé. »

A lire aussi >> Coupe Davis: Tsonga absent contre le Japon

L'animosité entre les deux joueurs remonte à une remarque de Tsonga, jugeant en 2014 que si Wawrinka pouvait remporter l'Open d'Australie, c'était aussi dans ses cordes. A l'occasion de la finale de Coupe Davis remportée par la Suisse contre la France au mois de décembre suivant, la tension était encore montée d'un cran. 

A lire aussi >> Open d’Australie: un an après, Tsonga reçoit une lettre très touchante d’une ramasseuse de balle

JBi