RMC Sport

Open d’Australie : un « revival » pour Nadal et Federer

Roger Federer

Roger Federer - -

Après avoir respectivement dominé Grigor Dimitrov (3-6, 7-6, 7-6, 6-2) et Andy Murray (6-3, 6-4, 6-7, 6-3), Rafael Nadal et Roger Federer se retrouveront en demi-finales de l’Open d’Australie. Deux ans après leur dernier affrontement en Grand Chelem.

Nadal, la qualif' sans être au top

Être opposé à l’un de ces jeunes talents qui rêvent d’un coup d’éclat, rendre la mission plus délicate en concédant un set pour la première fois depuis le début de l’Open d’Australie… Rafael Nadal n’a pas fait dans la simplicité, ce mercredi, pour sa 22e qualification en demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem. Mais l’Espagnol a quand même réussi à écarter le Bulgare Grigor Dimitrov, nouveau protégé de Roger Rasheed, en quatre manches (3-6, 7-6, 7-6, 6-2). « J’ai servi lentement, j’ai mal servi, a reconnu le numéro 1 mondial. Mais j’ai été capable de gagner ce match contre un adversaire très difficile, donc ça a encore plus de valeur que quand tout va très bien. Et parfois, après ce genre de victoires, vous êtes capable de jouer beaucoup mieux le jour suivant. » Ça promet ! Car après un parcours plutôt tranquille (abandon de Tomic, victoires en trois sets contre Kokkinakis, Monfils et Nishikori), « Rafa » va retrouver une vieille connaissance en demi-finales…

Federer, le résistant

Sans cesse repousser le déclin. Quand le monde du tennis juge qu’il est irrémédiablement sur la pente descendante, Roger Federer prend un malin plaisir à la remonter. A 32 ans, le Suisse, désormais coaché par Stefan Edberg, est dans une forme resplendissante sur cet Open d’Australie. Après avoir déroulé face à Jo-Wilfried Tsonga en 8e de finale (6-3, 7-5, 6-4), le 6e joueur mondial a encore impressionné en écartant de son chemin ce mercredi l’Ecossais Andy Murray (6-3, 6-4, 6-7, 6-3), qui l’avait éliminé en demi-finales en 2013. Seule frayeur, ce troisième set perdu après avoir servi pour le match à 5-4 et avoir eu deux balles de matchs dans le tie-break. Mais l’homme aux 17 titres en Grand Chelem a encore les nerfs solides. Il résiste à la tentative de come-back du 4e mondial et rejoint les demi-finales de l’Open d’Australie pour la… 11e fois d’affilée !

Nadal-Federer, une affiche de légende

Les « pro-Rafa » et les « pro-Rodgeur » ont rendez-vous vendredi (pas avant 9h30, heure française) pour le 33e duel entre les deux légendes du tennis du XXIe siècle (22 victoires à 10 pour le Majorquin). D’un côté, l’Espagnol (27 ans) et sa quête d’un 14e titre en Grand Chelem, qui lui permettrait de devenir le premier joueur de l’ère Open à remporter à deux reprises chacun des quatre plus grands tournois du circuit. De l’autre, l’éternel Suisse (32 ans), quadruple vainqueur à Melbourne (2004, 2006, 2007, 2010), qui n’a plus battu « Rafa » depuis quatre matches et une demi-finale à Indian Wells en 2012. Nadal-Federer, Federer-Nadal, l’affiche rappelle évidemment quelques-uns des plus grands moments de l’histoire de ce jeu. A la Rod Laver Arena, vendredi soir, il flottera un parfum de finales, hérité des Wimbledon 2007-2008 ou encore des Roland-Garros 2006-2007-2008-2011, sans oublier la finale de l’Open d’Australie en 2009… Melbourne, qui se trouve être aussi le dernier théâtre de leur fantastique opposition en Grand Chelem, avec la demi-finale remportée en 2012 par Rafael Nadal. Vivement vendredi !

A lire aussi :

>> Trois choses à savoir sur Wawrinka

Open d’Australie : Federer trop fort pour Tsonga

>> Cinq choses à savoir sur Eugénie Bouchard

dossier :

Roger Federer

La rédaction