RMC Sport

T’as le look, Djoko !

Novak Djokovic

Novak Djokovic - -

Après 2008, le Serbe s’est qualifié pour sa deuxième finale à Melbourne en étrillant Roger Federer (7-6, 7-5, 6-4) au terme d’un match magnifique. Débarrassé du Suisse et de Rafael Nadal, le n°3 mondial est désormais tout proche de son deuxième titre en Grand Chelem.

Avant chacune de ses trois balles de match, Novak Djokovic est allé chercher au plus profond de ses poumons l’air frais qui lui permettrait de ne pas gâcher une œuvre de destruction parfaite sur Roger Federer. A la troisième, il sert un missile et laisse le numéro 2 mondial aux portes d’une finale de Grand Chelem qui le fuit depuis maintenant un an, le compteur toujours bloqué à 16 Majeurs. « A la fin du match, j’étais euphorique mais je ne sais pas si c’était par que j’étais à un jeu du match ou alors parce que j’allais battre Federer », a reconnu le natif de Belgrade. A voir comment il a rossé Tomas Berdych lundi (6-1, 7-6, 6-1), on s’étonne à peine de le voir montrer la sortie de manière aussi autoritaire à Roger Federer en 2h59 (7-6, 7-5, 6-4).

A part son oubli au deuxième set face au Croate Ivan Dodig, au deuxième tour, Djoko le robot a marché sur tout le monde. Federer a eu aussi sa chance ce jeudi. Le Suisse a « cochonné » un break et une avance de 5-2 au deuxième set : « J’ai retrouvé une chance au deuxième en menant 5-2. Je n’aurais pas dû la laisser passer. Mais c’est plus à cause de lui qu’à cause de moi. Il ne m’a rien donné. Avec le premier set dans le dos puis le deuxième, je me suis rendu les choses difficiles », a concédé le Bâlois.

Favori de la finale

Entre la Masters Cup, Doha et l’Open d’Australie, ce dernier avait ciselé 15 victoires d’affilée. Une série démolie par Djokovic dans la nuit australienne. Pour la première fois depuis 2008 et une finale entre le Serbe et Jo-Wilfried Tsonga à Melbourne, on ne trouvera ni Nadal ni Federer dans le dernier acte d’un tournoi du Grand Chelem. Débarrassé des duettistes, « Djoko » est maintenant le grand favori d’une finale qu’il va attendre tout tranquillement « en regardant la demie entre David Ferrer et Andy Murray (ce vendredi à partir de 9h30 en France, ndlr), dans mon lit et avec du pop corn », a-t-il admis en sortant de la Rod Laver Arena. Ces deux-là auront du boulot pour dévier le Serbe d’une vague sur laquelle il surfe depuis début décembre et la victoire en Coupe Davis face à la France.

Le titre de l'encadré ici

Un vent d’inédit dans le tournoi féminin|||

Ce sera du jamais-vu. La Chinoise Na Li a dominé la Danoise et numéro 1 mondiale, Caroline Wozniacki (3-6, 7-5, 6-3), pour devenir la première joueuse de son pays à atteindre la finale d’un Majeur. Cette bastonneuse de première classe reste sur une impressionnante série de 11 victoires consécutives. Elle affrontera ce samedi Kim Clijsters, tombeuse de Vera Zvonareva (6-3, 6-3), dans un remake de la finale du tournoi de Sydney 2011 largement dominée (7-6, 6-3) par Li. « C'est une grande expérience pour moi car beaucoup de joueurs sont sur le circuit très longtemps et n'atteignent jamais une finale de Grand Chelem. Aujourd'hui, je l'ai fait et je peux faire encore mieux dans deux jours », espère la Chinoise.

Morgan Maury avec Eric Salliot à Melbourne