RMC Sport

Agassi : « Léger avantage pour Nadal »

Andre Agassi

Andre Agassi - -

Vainqueur du tournoi en 1999, le « Kid de Las Vegas » reste un observateur attentif de Roland-Garros. Et pour lui, c’est l’Espagnol qui a le plus de chances de s’imposer cette année.

Andre Agassi, avez-vous gardé un lien particulier avec Paris et Roland-Garros depuis votre victoire en 1999 ?

Gagner ici a mis fin à beaucoup de très mauvais souvenirs. Pour moi, c’est le tournoi le plus dur du monde. L’emporter à 29 ans dans ces conditions reste l’un des meilleurs moments de ma carrière sur le court. C’était quand même le seul tournoi qui me manquait pour accomplir le Grand Chelem dans ma carrière. Je n’oublierai jamais ce jour. J’y pense à chaque fois que je me rends à Paris ou que j’y suis. Ça m’a permis de gagner tout ce qu’il y avait à gagner (il a gagné les quatre tournois du Grand Chelem, la Coupe Davis et une médaille d’or olympique, ndlr).

Entre Roger Federer et Rafael Nadal, qui est votre favori en finale ?

On va voir deux joueurs qui se connaissent bien. Ils savent l’un et l’autre à quoi s’attendre. Il vont chacun exécuter leur plan, sans aucune hésitation. Nadal a peu à peu retrouvé la confiance qu’il avait perdue jusqu’à ce match. Quant à Federer, il sort tout juste d’un grand match contre Djokovic. Il peut briller lui aussi. Je suppose que ce match va être fantastique. Mais je donne à Nadal un léger avantage.

« Ce n’est plus le même sport »

Federer sort pourtant d’une demi-finale mémorable…

C’était incroyable de voir Roger élever son niveau et jouer comme il le fallait. Contre Djokovic, il a joué le meilleur tennis que j’aie jamais vu. Il devait prendre sa chance et c’est ce qu’il a fait. Il a bien servi, il a pris des risques. C’est incroyable, parce qu’il ne ressemblait pas à un joueur âgé de 29 ans.

Le jeu a-t-il beaucoup évolué depuis que vous avez pris votre retraite ?

Radicalement ! Chez les hommes, le jeu a énormément changé. Pour moi, ce n’est plus le même sport. Depuis cinq ans que je suis retraité, le jeu est de plus en plus rapide. Je suis bien content de ne pas jouer contre eux. L’idée de devoir répondre à un tel jeu ou de m’élever à de tels standards, ça pourrait me décourager !

Propos recueillis par Clément Zampa