RMC Sport

Nadal – Söderling, de la revanche dans l’air

Rafael Nadal a gagné trois de ses cinq matches contre Robin Söderling

Rafael Nadal a gagné trois de ses cinq matches contre Robin Söderling - -

Battu par Robin Söderling en huitième de finale l’an passé, Rafael Nadal s’est qualifié pour sa cinquième finale à Roland-Garros où il retrouvera le Suédois tombeur de Tomas Berdych.

Dimanche sur le coup de 15 heures, il y a des comptes qui vont se régler sur le central de Roland-Garros. En 2009, Robin Söderling avait mis fin à 31 matches consécutifs victorieux pour Rafael Nadal à Roland-Garros en huitièmes de finale. Söderling s’était incliné en finale contre Roger Federer et Nadal avait remis à plus tard ses rêves de cinquième titre à Roland-Garros. La revanche aura donc lieu dimanche. Söderling disputera sa deuxième finale d’affilée à Paris après un succès aux forceps contre Tomas Berdych tandis que Rafael Nadal a légèrement été malmené par l’Autrichien Jurgen Melzer.

Le Suédois a eu les nerfs les plus solides face à Berdych en début d’après-midi. Malgré un premier set perdu où il accumule les erreurs, le Tchèque se retrouve à mener deux manches à une en s’appuyant sur son service de mastodonte. La preuve avec ce jeu dans le troisième set pour mener 6-5 qu’il remporte avec quatre aces. Söderling en fracasse sa raquette. « Il frappait vraiment fort. Il ne m’a rien donné. C’était très dur de revenir au score » a concédé Söderling après le match. Pourtant, l’élève de Magnus Norman va renverser la vapeur. Plus constant, le finaliste 2009 assure sa mise en jeu tandis que celle de Berdych est de plus en plus contestée. L’ancien vainqueur du tournoi de Paris-Bercy se fait breaker pour 4-2 et laisse Söderling filer vers un cinquième set où sa volonté fait la différence. Il s’impose 6-3, 5-7, 3-6, 6-3, 6-3. La tête de série numéro 5 s’est inclinée trois fois contre Nadal mais il a gagné les deux dernières confrontations face au Taureau de Manacor : « C’est bien de l’avoir battu avant. Je sais que je peux le battre, je l’ai déjà montré mais chaque match est différent. »

Rafael pense au trophée

L’an passé, Söderling avait saoulé de coups un Nadal à côté de ses pompes. En finale, l’Espagnol arrivera sans avoir perdu un seul set. Lors des deux premières manches face à Jurgen Melzer, il a été impitoyable. « Le match n’était pas trop compliqué. Nous nous le sommes compliqués dans le troisième set » a confié Toni Nadal, l’oncle de Rafael. Son neveu gâche deux balles de matches à 5-4 avant de finir le travail au tie-break (6-2, 6-3, 7-6) pour avoir le droit de disputer sa cinquième finale Porte d’Auteuil. Mais on ne parle pas de revanche dans le clan Nadal. « Il est un peu plus nerveux que d’habitude parce qu’il veut gagner Roland-Garros. Dans la tête de Rafael il y a le trophée. Il préfère gagner dimanche et perdre six fois de suite après contre Söderling ». Toni Nadal a tout dit, Rafael n’en peut plus d’attendre cette cinquième coupe des Mousquetaires.

dossier :

Rafael Nadal

M.M. avec Virginie Phulpin